Environnement : la journée sans voiture à Paris, c'est aujourd'hui !

Voir le site Automoto

Journée sans voiture - Paris (27 septembre 2015)
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-09-27T08:28:53.481Z, mis à jour 2015-09-27T15:17:59.779Z

De 11h00 à 18h00, la circulation de véhicules motorisés sera interdite ce dimanche 27 septembre dans certains secteurs de Paris, ce qui promet une journée un peu plus calme dans la capitale.

Un message politique fort. Voilà comment pourrait se résumer la première « journée sans voiture » organisée ce 27 septembre par la mairie de Paris, à deux mois de la conférence des Nations unies sur les changements climatiques, qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre prochain. La rédaction d'Automoto.fr vous donne quelques clés de ce dimanche pas comme les autres. 


Paris sera calme ce dimanche

Concrètement, la circulation des véhicules motorisés sera interdite dans le centre de la capitale et les bois de Boulogne et Vincennes, de 11h à 18h. Selon un communiqué de la préfecture, la zone centrale couvrira un périmètre  située entre les Grands Boulevards (au nord), le boulevard Saint-Germain (au sud), les places de la République, de la Bastille et de la Concorde, ce qui implique donc les Ier, IIe, IIIe, IVe Ve, VIe, VIIe, Xe et XIe arrondissements de la ville. Par ailleurs, la préfecture conseille « aux usagers de différer leurs déplacements et d'éviter impérativement le centre de la capitale ». A noter que les taxis pourront toujours circuler et l'interdiction ne concerne pas les véhicules de secours ou de police, les véhicules de livraison justifiant d'une desserte dans la zone, les bus ou encore les véhicules des résidents. 


Un message politique qui tombe à pic

Contrairement à de nombreuses villes où une tel projet dépend avant tout du bon vouloir des automobilistes, Paris a vu sa « journée sans voiture » soutenu par la Mairie qui a mobilisé des employés de la capitale pour organiser les règles de circulations temporaires. L'initiative intervient une semaine après celle de Bruxelles qui a aussi fermé ses rues dimanche dernier mais relève surtout d'un coup de communication important avec la conférence des Nations unies sur le climat qui aura lieu dans deux mois. C'est également l'occasion pour Anne Hidalgo de sensibiliser la population à la lutte contre le réchauffement climatique et la pollution avec des images fortes, comme l'ouverture de cette journée en compagnie des maires de Sao Paulo, Bruxelles et Bristol, trois villes qui ont déjà mis en oeuvre ce genre d'opérations. 

Ironie du sort : cette journée intervient une semaine après le début du « scandale Volkswagen », le constructeur allemand ayant reconnu avoir triché lors des tests anti-pollution sur quelque 11 millions de ses véhicules.

Scandale Volkswagen : les excuses de l'ex-PDG Martin Winterkorn