Dans l'actualité récente

Essai : Audi A4 Allroad, l'aventure en premium

Voir le site Automoto

Audi A4 Allroad - Automoto - Emission du 30 octobre 2016
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2016-10-30T16:30:28.761Z, mis à jour 2016-10-30T17:18:56.355Z

Variante plus baroudeuse de la berline et du break, l'A4 Allroad est l'une des premières nouveautés dévoilées par Audi en 2016. Alors, quelques mois après présentation, que vaut réellement ce nouveau joujou aux Anneaux ? Essai.

Quelques mois après la sortie de la nouvelle génération de l'A4, Audi a lancé sa version Allroad, comprenez l'assemblage parfait - sur le papier - entre une berline et un break. Mais que vaut ce nouveau venu dans la très large gamme du constructeur aux Anneaux ? Jessica Paupinat et Automoto vous disent tout dans l'Essai de la semaine.

Audi A4 Allroad, le break tout-terrain en vidéo


Le haut de gamme par Audi

D'entrée de jeu, l'A4 Allroad pose les bases avec simplement deux finitions au programme : « Design » et « Design Luxe ». Traduction : le nouveau bébé d'Audi tape dans le haut de gamme et cela se voit surtout au niveau des options proposées. Il est ainsi possible de profiter immédiatement d'un système de navigation optimisé ou encore de l'assistance au stationnement. 

Mais afin de bénéficier d'une sellerie en cuir, du cockpit virtuel, d'une caméra de recul et d'un système de connectivité avec interface pour smartphone, il faut rajouter « quelques deniers » (jusqu'à 5.050 euros) pour être précis. Un côté un peu trop élitiste qui est sans aucun doute le gros point faible de cet engin aux Anneaux.

► L'Audi A4 Allroad 2016 en images officielles


A160107 large


Jolie baroudeuse

Car pour le reste, l'A4 Allroad, c'est du lourd. A commencer par son style, mélangeant subtilement élégance et aventure. Cette voiture chic et baroudeuse dispose d'une garde au sol relevée de 340 millimètres, de passages de roues élargies et de protection latérales. A l'intérieur, là encore, la patte Audi est omniprésente avec beaucoup de classicisme, certes, mais aussi de sobriété et de sérieux, notamment au niveau de la planche de bord. 

Ainsi, l'impression générale qui s'en dégage transpire la qualité teutonne et l'habitabilité de cette version Allroad de l'A4 est généreuse, comme sur l'A4 Avant, même si l'espace à l'arrière aurait pu être un peu meilleure pour celui qui occupe la place centrale. Pour le reste, le travail est accompli avec un volume de coffre qui peut basculer de 505 à 1.510 litres après le rabat des sièges arrière et une ouverture électrique du hayon de série.


Audi A4 Allroad - Automoto - Emission du 30 octobre 2016 02


Quoi de neuf sous le capot ?

Et sous le capot alors ? Là encore, aucune surprise mais la qualité est au rendez-vous. Au menu : une seule motorisation essence (un 2,0 TFSI de 252 chevaux) et quatre en diesel (un bloc 2,0 TDI de 163 et 190 canassons et un V6 3,0 TDI de 218 et 272 équidés). Bien évidemment, la transmission intégrale quattro est présente – et de série – et tout cet ensemble est accouplé à une boîte de vitesses S tronic à double embrayage et à 7 rapports, sauf pour notre version.

Cette dernière, équipée du TDI de 272 chevaux et hérite d'une boîte automatique à 8 rapports tiptronic. Pour le reste, six modes de conduite sont proposés, « confort », « auto », « dynamique », « individuel », « économique » et « offroad », et la suspension pilotée est en option, gérée grâce à « l'Audi drive select » et permettant de jouer un peu avec les amortisseurs.

On en revient donc toujours à ce côté élitiste en termes de finition et d'équipements proposés. Mais c'est ça, aussi, le monde de l'automobile. Et pour prendre le volant de l'A4 Allroad, il faut compter au minimum 47.480 euros.

Essai Vidéo : la nouvelle Audi A4 2015