Essai : Audi R8 Spyder 2016, la dernière merveille aux Anneaux ?

Voir le site Automoto

Audi R8 Spyder 2016 - Automoto
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2016-10-23T13:52:27.140Z, mis à jour 2016-10-23T14:53:25.373Z

Dévoilée lors du dernier Salon de New York en avril 2016, l'Audi R8 Spyder est passée entre les mains d'Automoto et de Jessica Paupinat pour un Essai sur les routes de la Costa Brava en Espagne.

Depuis sa présentation au Salon de New York en avril 2016, la deuxième génération de l'Audi R8 Spyder s'est fait attendre. Mais la patience est toujours récompensée et c'est ainsi qu'Automoto et Jessica Paupinat ont pu prendre le volant de la dernière folie germanique.

Grand Format : L'essai de la nouvelle Audi R8 V10 plus 2015

Classique mais efficace

Esthétiquement, la formule reste la même. Mais ce n'est pas pour autant qu'elle perd en efficacité. Massif, musclé et imposant, le style de cette Audi R8 Spyder est terriblement séduisant, comme sur la version coupé. A ceci près que nous sommes ici sur une version décapotable et qu'il faut par conséquent intégrer une capote en toile. Cette dernière s'escamote en seulement 20 secondes et le mécanisme peut être actionné jusqu'à une vitesse de 50 km/h.

► L'Audi R8 Spyder 2016 en photos officielles


A161471 large


Habitacle typique d'Audi

A l'intérieur, la patte Audi se remarque au premier coup d'oeil. L'habitacle est construit avec des matériaux de qualité propres à la rigueur allemande et mélangeant habilement le chic et la sportivité. Mais plus important encore : tout est pensé autour du conducteur. Cela se voit avec la technologie embarquée à bord comme le virtual cockpit, l'instrumentation numérique et l'ergonomie du tableau de bord. Petit supplément appréciable : les trois petits micros présents dans la ceinture permettant la commande vocale. Pas mal pour le confort !


Audi R8 Spyder 2016 - Automoto


Du lourd dans les entrailles

Mais une R8, en plus de son design qui ne passe pas inaperçu et de son intérieur sur-mesure, c'est aussi une symphonie. Celle du V10 de 5,2 litres excelle dans ce domaine, délivrant 540 chevaux pour cette deuxième génération. De quoi permettre d'abattre le 0-100 km/h en 3,6 secondes et d'atteindre les 318 km/h en vitesse de pointe. Pas mal pour un engin au poids de 1.720 kg à vide (soit 80 de plus que le coupé), sachant que la transmission intégrale Quattro et à la boîte S-Tronic à 7 rapports sont de la partie.


Audi R8 Spyder 2016 - Automoto 3


Pour une conduite sur-mesure

La transmission Quattro, justement, parlons-en. Car cette dernière est associé à un ensemble électronique de haut de gamme, notamment à un différentiel central à embrayage multidisque qui permet d'envoyer le couple dans sa totalité vers un seul et même essieu. Pas mal du tout pour les sensations au volant ! Rajoutez à cela le « Drive Select » qui permet de choisir entre quatre modes de conduite et le mode « Performance » qui s'adapte aux conditions climatiques et vous obtenez un sacré engin paré pour avaler le bitume.

Seulement voilà, il faut aussi vous prévenir d'un détail : si cette Audi R8 Spyder est séduisante sur le papier, la facture n'en demeure pas moins salée. Comptez au minimum 184.000 euros pour vous faire plaisir.

Grand Format : Ferrari 488 GTB contre Audi R8, duel sur piste