Essai : Audi TT RS

Voir le site Automoto

Photo 5 : Essai Audi TT RS : ToniTruante
Par Raphael SYLVESTRE|Ecrit pour TF1|2009-08-25T08:49:00.000Z, mis à jour 2009-08-25T08:49:00.000Z

Après la déjà très sportive TT S, Audi passe à la vitesse supérieure et nous délivre le fameux coupé en version survitaminée... renfermant la bagatelle de 340 ch : voici le TT RS à l'essai. Ceinture !

A l’avant, on retrouve bien évidemment l’incontournable calandre Single Frame, élément désormais distinctif de toute la gamme Audi. Les imposantes ouïes latérales ne sont pas sans rappeler le coupé R8. Des ouvertures à la fois esthétiques et efficaces : la prise gauche refroidit la boite de vitesse, tandis que celle de droite se charge du radiateur supplémentaire de ce modèle RS. Le regard de la belle est sublimé de jour comme de nuit grâce à la « vague » formée par les LED des feux avant. A l’arrière, le large aileron, les deux sorties d’échappement ovales et le diffuseur contribuent à l’allure ultra sportive de l’ensemble.


A l’intérieur aussi, tout respire le sport et la performance. Entièrement habillé de noir, l’habitacle dispense un équipement de série complet : sièges sport chauffants revêtus de cuir et d’Alcantara, applications décoratives en aluminium brossé, volant multifonctions cuir à partie inférieure aplatie, affichage de suralimentation et de température d’huile ou encore chronomètre pour mesurer les exploits de l'auto...


Sous le capot de ce TT, un inédit bloc 5 cylindres fait écho aux glorieux modèles Audi quattro des années 80. Première constatation dès la première pression sur l’accélérateur : le moteur s’exprime pleinement avec une sonorité enivrante qui en dit long sur ce qui nous attend… Cette nouvelle motorisation TFSI de 2,5 litres développe 340 chevaux, associée à un gros turbo d’une pression de 1,2 bar. Sur le papier, les chiffres font parler la poudre avec un 0 à 100 km/h atteint en seulement 4,6 secondes et une vitesse de pointe de 280 km/h. Des résultats qui propulsent le TT RS en pole position des voitures de sport compactes les plus rapides.

Avec 450 Nm de couple, pas d’autre solution – pour le moment – qu’une boite mécanique pour piloter cette armada. Et pour mettre toute les chances de son côté, la belle s’est aussi mise au régime grâce à la technologie Audi Space Frame et l’usage notamment d’aluminium sur l’avant du coupé.


Notre essai sur les autoroutes allemandes nous a permis de lancer notre bolide à plus de 260 km/h. Surprenant de stabilité, grâce à un aérodynamisme renforcé par le large aileron fixe, le confort intérieur est impressionnant tant ce TT semble posé sur des rails, le tout avec une sonorité ambiante parfaitement bien maîtrisée pour un coupé de cette taille. Rouler à plus de 200 km/h impose des freinages musclés : un exercice que cette RS assure sans faille grâce aux freins renforcés intégrant 4 pistons.

La suite de notre essai sera un parcours sans faute pour ce coupé d’exception. Les petites routes sinueuses empruntées en Forêt Noire nous ont démontré, une fois de plus, qu’Audi excelle dans l’art de concevoir des voitures de sport performantes et accessibles au plus grand nombre. Avec sa transmission quattro, ce TT RS est un jeu d’enfant à pendre en main tant ses réactions semblent prévisibles et sa tendance sous-vireuse rassurante. Les pilotes seront aussi comblés, notamment s’ils choisissent de déconnecter totalement l’ESP. Le 5 cylindres de ce RS semble insatiable tant ses accélérations sont vives, le tout dans une ambiance sonore qui pousse à couper l’autoradio. Pas totalement convaincu ? Une pression sur la touche Sport et le TT RS entre dans une rage folle grâce à l’ouverture d’une valve dans l’échappement et une réponse plus vive de l’accélérateur. Enivrant...


Lors du lancement du TT de deuxième génération, nous avions perçu un châssis capable d’aller très loin en performances. Les lancements successifs des versions S puis RS confirment ces capacités. Restent à la concurrence à affûter ses armes car le TT RS place la barre très haut. Plus performant qu’un Cayman S, qu’une BMW Z4 35i ou qu’un SLK 55AMG, ce TT RS se paye même le luxe de rivaliser avec sa grand soeur R8 V8 !

Reste que cette tonitruante TT se mérite, avec un budget qui débute à 55.800 euros. Le prix d’accès à deux lettres d’exception.