ESSAI : Le Renault Scénic 4 passé au crible

Voir le site Automoto

Le Renault Scénic 4e génération passé au crible
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2016-09-11T10:30:54.146Z, mis à jour 2016-09-11T10:34:12.740Z

Automoto a eu le privilège de pouvoir tester le nouveau Renault Scénic. Sur les routes d'Arcachon, notre journaliste passe au crible le nouveau monospace de la marque au losange.

Pour Renault, l'objectif de ce nouveau Scénic est le suivant : être aussi séduisant qu'un crossover et pratique qu'un monospace afin de rester le leader de son segment face à la concurrence (Citroën C4 Picasso et Volkswagen Touran notamment).

Un style baroudeur

Pour atteindre son objectif, Renault a repensé le design de son Scénic. Place à un look plus baroudeur, proche des SUV avec des roues de 20 pouces montées en série, une garde au sol surélevée de 4 cm et des lignes plus rondes. Sur la face avant, on retrouve l'énorme losange et des phares en forme de C avec des feux à LED. Et à l'instar de son cousin, le Renault Captur, le Scénic joue la carte de la personnalisation avec des teintes bicolores en options (400 euros).

A l'intérieur, le tableau de bord est moderne avec des finitions soignées et un très grand écran tactile emprunté au Renault Espace. Et dans ce nouveau Scénic, les espaces de rangement sont nombreux et modulables comme la console centrale qui permet de placer des bouteilles d'eau. Quant au coffre, il dispose d'une capacité de 572L ce qui est dans la norme pour cette catégorie de véhicule.

Intérieur et tableau de bord du Renault Scénic 4e génération


Quinze aides au pilotage, de nombreuses motorisations

Grâce des pneus novateurs, uniquement disponible chez Renault (pour 130 euros), le Scénic circule avec aisance en ville surtout que quinze aides au pilotage sont disponibles comme un système de freinage actif d'urgence et le Park Assist (en option pour 300 euros) afin de se garer sans aucun problème. 

Sur le Scénic, on peut choisir entre deux modes de conduite : « Comfort » et « Sport ». En mode « Sport », la réponse moteur est plus franche et la direction est moins souple. Côté motorisation, Renault propose six Diesel, deux Essence et un Hybrid Diesel. 

Pour ce test, notre journaliste a choisi le Renault Scénic TCE 130 Intens  avec moteur essence de 130 chevaux. Si ce moteur est silencieux et agréable, il manque en revanche un peu de couple.  

Au final, ce nouveau Scénic est une réussite et on apprécie son style et sa modularité. Il sera commercialisé à partir d'octobre 2016 avec un prix de départ de 29 100 euros.