Éthylotest obligatoire : pas de PV avant le 1er mars 2013

Voir le site Automoto

Ethylotest obligatoire voiture moto
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2012-10-09T09:02:00.000Z, mis à jour 2012-10-09T09:16:11.000Z

L'équipement rendu obligatoire dans nos véhicules depuis le 1er juillet dernier, il restait à pouvoir verbaliser en cas d'infraction. Sauf que l'approvisionnement est en retard, et repousse l'application des PVs.

A l'origine prévu le 1er novembre 2012, le PV pour défaut d'éthylotest ne sera en vigueur qu'au 1er mars 2013.

Ca commence mal, et tard.
Après le gilet jaune et le triangle de sécurité depuis l'octobre 2008 (voitures) et bientôt pour les motos (2013), c'est un autre équipement obligatoire qui peuplera nos engins motorisés : l'éthylotest. Prévu pour lutter contre la première cause de mortalité au volant (30% du total), il doit, en théorie, être présent dans tout véhicule à moteur (sauf 2 roues de -50 cm3), depuis le 1er juillet 2012. En pratique, c'est bien plus compliqué puisque le seul fournisseur officiel a du mal à distribuer les produits, et se révèle même en pénurie d'approvisionnement.


Report logique
Du coup, l'entrée en vigueur du procès-verbal de 11 euros infligé lors de défaut d'éthylotest, initialement prévue le 1er novembre, est remis à plus tard. C'est Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, qui a annoncé le report de l'application des PVs au 1er mars 2013, le temps que tous les conducteurs se fournissent. Et il reste un point d'ombre, sachant qu'il faut obligatoirement un éthylotest non utilisé à portée, que faire lorsque l'on a soufflé dans celui possédé obligatoirement. En réalité il faudrait alors non pas un, mais deux éthylotests dans sa boîte à gants, une solution conseillé par la Sécurité Routière.

Et pour information, le prix d'un éthylotest chimique (utilisation unique) varie actuellement entre 1 et 5 euros, et grimpe à plus d'une centaine d'euros pour une version électronique réutilisable.