Éthylotests obligatoires : report sine die de la mesure

Voir le site Automoto

Ethylotest obligatoire voiture moto
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-01-24T17:57:00.000Z, mis à jour 2013-01-24T18:01:55.000Z

Lors de la conférence sur la Sécurité Routière, le ministre de l'Intérieur a officiellement reporté la mesure obligeant les automobilistes et routiers à embarquer un éthylotest dans leur véhicule.

Initialement prévue le 1er mars, l'obligation des éthylotests à bord des véhicules est reportée sans aucune date.

Sine die
Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, a profité de la communication du bilan de la mortalité routière en 2012 pour aborder le cas des éthylotes, devant être rendus obligatoire pour que l'automobiliste ou routier s'auto-contrôle. Prévus en 2012, puis reportés au 1er mars 2013 "compte tenu de difficultés d'approvisionnement", il seront finalement remportés sine die. La raison, une efficacité apparemment non prouvée et probablement la pression des associations de victimes ou automobiles. La CNSR (Commission Nationale de la sécurité routière) devait rendre son verdict au mois de février prochain.


1 mort sur 3 est alcoolisé
Avec le nombre de tués sur les routes en baisse significative en 2012, la Sécurité Routière dispose de chiffres encourageants mais toujours trop élevés. Dans les détails, la part de l'alcool au volant a progressé à 31,6% dans les cas de décès, et est un axe de priorité pour atteindre l'objectif d'une mortalité divisé par deux d'ici 2020.

Cependant, l'éthylotest censé réduire cette part de l'alcoolémie ne sera pas pour tout de suite. La sensibilitation par la communication restera donc le moyen le plus efficace.