Etude l'Argus : 11 minutes de sommeil au volant sur un Paris-Nice

Voir le site Automoto

Somnolence au volant : un conducteur dort 11 mn entre Paris et Nice selon l'Argus
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2010-06-28T08:03:00.000Z, mis à jour 2010-06-28T08:03:00.000Z

L'Argus a étudié la somnolence au volant lors d'un trajet Paris-Nice avec l'aide de la Clinique du Sommeil. Le verdict est sans appel, le conducteur s'est endormi 11 minutes...

La somnolence au volant a été mesurée sur un parcours Paris-Nice, le résultat est très surprenant...


A l’approche des grands départs en vacances, un journaliste de L'Argus de l'automobile s'est prêté à une expérience inédite : enregistrer son niveau de somnolence au volant. La veille du départ, il s’est rendu à la Clinique du sommeil pour se faire équiper de 15 électrodes qui, reliées à un boîtier, ont permis d’enregistrer ses gestes et ses différents états (éveil, somnolence, etc.).


Durant son trajet entre Paris et Nice, le conducteur a ressenti trois gros coups de fatigue (à 11h, 15h et 17h). Au total, 11 minutes de sommeil ont été enregistrées se décomposant en 8 fois et variant entre 30 secondes et 2 mn 30. Selon les scientifiques, cette durée de sommeil équivaut à une distance de 24 km à une vitesse moyenne de 130km/h !

Rappelons que la somnolence au volant est la première cause d'accident sur les autoroutes (1 sur 3), devant l'alcool (1 sur 6) et la vitesse (1 sur 10).