EuroNCAP va prendre en compte les ESP

Voir le site Automoto

Photo 1 : EuroNCAP, nouvelles cotations
Par etf1|Ecrit pour TF1|2008-11-09T22:03:00.000Z, mis à jour 2008-11-09T22:03:00.000Z

L'organisme EuroNCAP a annoncé qu'il prendrait en compte, à partir de février 2009, le contrôle électronique de trajectoire (ESP) dans son système de notation.

Un nouveau mode de calcul de l'EuroNCAP va bouleverser un peu les habitudes. Ainsi, dès les tests de février 2009, si une voiture n'a pas d'ESP (ou ESC, ou encore ACS, DSC, DSTC, VDC et VSC), elle n'a plus aucune chance d'obtenir le nombre maximal d'étoiles. Cela est dû à l'apparition d'une quatrième catégorie dans les tests : le Safety Assist (assistances électroniques de sécurité). Ce critère s'ajoute à la protection des adultes, à celle des enfants et à celle des piétons. De plus, l'organisme indépendant ajoute un test ciblant les sièges pour mesurer leur résistance aux chocs arrière et leur capacité à éviter le coup du lapin.

L'EuroNCAP fait effectuer des crash-tests selon des méthodes très strictes avec un crash frontal à 64 km/h, un choc latéral à 50 km/h, un crash contre un poteau à 29 km/h et un choc contre un piéton à 40 km/h. Plusieurs voitures avaient réussi à obtenir le nombre maximal d'étoiles au résultat global, mais jamais un score maximal à toutes les catégories. Désormais, l'EuroNCAP tiendra compte de la présence de l'ESP dans l'équipement de série des 27 pays de l'Union européenne. Au début, il y aura une marge : 85 % des marchés au moins doivent le proposer de série. Avant de passer à 100 %. De toute façon, d'ici 2012 cet équipement sera obligatoire en Europe. D'autres accessoires comme le limiteur de vitesse influenceront le résultat final. Le but recherché est d'inciter les constructeurs à installer les aides électroniques sur l'ensemble des véhicules, et pas uniquement sur le haut de gamme.

-> Découvrez le site Le Moniteur Automobile