Dans l'actualité récente

Exclu Automoto : les Peugeot 5008 et 5008 GT dévoilés ce 7 septembre 2016

Voir le site Automoto

Peugeot 3008 GT 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-09-06T18:36:58.297Z, mis à jour 2016-09-06T20:35:07.925Z

Après le nouveau SUV 3008, Peugeot s’apprête à dévoiler demain mercredi 7 septembre la version longue 5008 à 7 places, remplaçant le monospace éponyme, épaulé de sa version légèrement sportive GT.

C’est en exclusivité qu’Automoto peut vous révéler la date de présentation de la seconde génération du Peugeot 5008 : ce sera ce mercredi 7 septembre 2016.



Du monospace au SUV

Prévu dans la continuité du 3008, le 5008 en sera la version rallongée de quelques 19 centimètres offrant 7 places, épousant ainsi une carrosserie quasiment identique (optiques/boucliers moins agressifs, ligne de toit plus horizontale), ainsi qu’un habitacle "i-Cockpit 2" partagé, et des motorisations communes : essence 1,2 litre PureTech 130 ch et 1,6 litre THP 165 ch, ou diesel 1.6 litre BlueHDi 100/120 ch et 2,0 litres 150 ch). L'hybride essence rechargeable - plug-in pour les intimes - ne sera pas proposé avant fin 2018.

Remplaçant le monospace du même nom, d’une dimension de 4,64 mètres, le 5008 II devenu SUV rivalisera avec le Renault Koleos II, le Hyundai Sante Fe, Hyundai Sorento, le nouveau Skoda Kodiaq, sans oublier le futur cousin Citroën Aircross attendu en 2018.

► Voir les photos du Peugeot 3008 2016


Peugeot 3008 2016 SUV

En plus de ce Peugeot 5008, la version haut de gamme GT ira gonfler la gamme à l’instar du 3008 GT, avec son moteur essence 1,6 litre 205 chevaux ou diesel 2,0 litres BlueHDi 180 ch, ses riches équipements et sa livrée extérieur biton “coupe franche”, ainsi que la finition GT Line, plus superficielle.

La présentation du Peugeot 5008 sera complétée au Mondial de l’Automobile à Paris le 29 septembre, et sera exposé au public du 1er au 16 octobre. Enfin, sa commercialisation devrait intervenir début 2017, à partir de 27.500 euros environ, sa production étant localisée à Rennes-la-Janais (35).