Exclusif Automoto : est-ce le nouveau prototype autonome de Valeo ?

Voir le site Automoto

Valeo Projet 2016 Scoop
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-04-21T14:17:46.033Z, mis à jour 2016-04-21T15:44:48.370Z

Nous avons récupéré en exclusivité les images du nouveau projet de l’équipementier français Valeo, ayant conçu une toute nouvelle voiture, semi-autonome et à l’habitacle ultra-connecté.

A l’instar de la société AKKA Technologies, l’équipementier Valeo préparerait l’avenir de la voiture autonome avec un prototype.


Une véritable voiture autonome ?

En effet, nous avons mis la main sur les images 3D du nouveau projet de l’unité « Comfort and Driving Assistance » de Valeo, une voiture compacte au design très moderne, n’ayant aucune parenté avec les autres productions automobiles.


Disposant d’un moteur apparemment à essence (on retrouve deux pots d’échappements à l’arrière), cette voiture Valeo se débarrasse des rétroviseurs, et semble se pencher sur l’expérience conducteur. Ce véhicule ne serait pas conçu pour une fabrication en grande série, mais est un prototype complet permettant de tester les fonctions autonomes et la connectivité dans l’habitacle.
 

Valeo vise plutôt le déploiement de ses technologies chez diverses marques automobiles pour leurs propres voitures, comme l’américain Delphi, le concurrent américain ayant montré son Audi Q5 autonome traversant les Etats-Unis ou l’Allemand ZF TRW exposant dernièrement ses capacités sur le concept-car Rinspeed Ʃtos. 

Valeo Projet 2016 Scoop



Valeo déjà expérimenté

Valeo avait exposé à l’ITS de Bordeaux en octobre 2015 une fonction « hands-off » ou semi-autonome sur sa Cruise4U, une Volkswagen Golf retravaillée, permettant la conduite automatique sur quatre voies rapide ou autoroute. Le véhicule avait ensuite fait un « Tour de France » de 10.000 kilomètres, sans encombre.

Activée via un bouton, et se pilotant seule grâce à ses scanners laser associé au GPS, la fonction renvoyait une alerte pour la reprise en mode manuel, et ordonnait l’arrêt sur bande d’arrêt d’urgence en cas d’absence de réponse du conducteur.

A quand la voiture autonome ?

Pour les fonctions semi-autonomes sur autoroute, c’est déjà en action, sur des Audi haut de gamme, Tesla Model S (ci-dessus), Mercedes-Benz, BMW ou Infiniti. Mais les véhicules totalement autonomes n’arriveront pas avant 2020, un objectif fixé par de nombreux constructeurs dont Renault-Nissan promettant 10 voitures, tandis que PSA vise l’année suivante, en 2021.


Un rapport récent de France Stratégie, organisme gouvernemental, donnait une vision double de la voiture autonome, qui serait majoritaire sur nos routes d’ici 2032 si les modèles étaient capables de se mettre à jour, et au pire en 2058 en ne prenant en compte que les véhicules conçu dès le départ comme totalement autonome. Dans le scénario le plus optimiste, quasiment toutes les voitures neuves seraient capables de rouler sans conducteur dès 2042… 


Encore plus incroyable, la voiture de course sera aussi autonome. L'Audi TT avait escaladé toute seule les routes sinueuses de Pikes Peak en 2010, sa grande soeur RS7 luttait face à un vrai pilote sur le circuit de Portimao et carrément un championnat se dessine pour 2017 : la Formule E Roborace.