Exclusivité : La nouvelle Porsche 924

Voir le site Automoto

La Porsche 924 dans l'émission auto.moto.1 du 11 novembre 1975
Par Bernard Volker|Ecrit pour TF1|1975-11-15T16:12:00.000Z, mis à jour 2015-01-05T17:00:13.000Z

En Allemagne, dans un terrain bien gardé à quelques kilomètres de Stuttgart, auto.moto 1 a découvert pour vous en exclusivité la dernière-née de la maison Porsche, la 924, qui sera commercialisé au début de l'année 1976.

C'est une petite Porsche, 2 litres de cylindrée, 125 chevaux DIN, et son prix en France sera voisin de 50 000 francs. Les ingénieurs Porsche ont encore une fois justifié leur grande réputation. La conception de la 924 est particulièrement intéressante et originale, tout en restant simple : moteur à l'avant, injection électronique simplifiée Bosch Jetronic avec une consommation d'environ 8 litres à 110 kilomètres à l'heure. Le freinage est à servofreins, aux disques à l'avant particulièrement remarquable.

>> Voir les photos de la Porsche 924


Un moteur Audi
Le 4 cylindres de 1 984 centimètres cube a été conçu par Audi, une filiale de Volkswagen, compression 9:3, couple maximum de 16,8 mètres-kilo à 3 500 tours. La boîte quatre vitesses se trouve à l'avant de la 924, collée au différentiel, on a ainsi obtenu une meilleur répartition du poids total de 1 080 kilos. Le moteur est relié à l'ensemble boîte-pot par un tube rigide qui diminue les vibrations et absorbe les chocs. La transmission se trouve à l'intérieur de ce tube et elle est de surcroît élastique. Le moteur et la boîte se laissent facilement démonter, vidange tous les 10 000 kilomètres, inspection tous les 20 000 kilomètres par le réseau Porsche, la boîte automatique Audi est sur demande.

Détails significatifs, les glaces sur les portières ne sont pas touchées par la pluie qui tombe sur le pare-brise, l'air froid ou chaud ressort par la portière à l'avant après être passé par l'habitacle, les pare-chocs sont en plastique, le coffre peut-être agrandi, il peut contenir alors jusqu'à 8 caisses de bière, la seule mesure qui dise quelque chose à un Allemand.


Plus de 200 kilomètres à l'heure
La suspension est confortable et surtout le silence à l'intérieur est tout à fait remarquable pour une voiture de sport. On n'entend pratiquement pas le moteur à 150 kilomètres heure par exemple. La carrosserie est bien profilée, la vitesse maximum de 200 kilomètres à l'heure le prouve.

Chez Porsche, on ne veut pas que l'on dise que la 924 à la "VolksPorsche 914" ; la 924 sera fabriquée par Audi, sous contrôle Porsche. Elle devrait attirer ceux que les prix Porsche effrayaient jusqu'à présent.