F1 2014 - essais Bahreïn : Mercedes enfonce le clou avec Rosberg

Voir le site Automoto

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-02-22T15:55:00.000Z, mis à jour 2014-02-22T17:21:03.000Z

Nico Rosberg (Mercedes) a signé le meilleur temps à l'issue du dernier jour d'essais à Bahreïn. Il s'agit d'ailleurs du meilleur chrono de la semaine, à 0"9 de la pole position qu'il avait obtenue la saison dernière.

Lewis Hamilton lui avait montré - et ouvert - la voie la veille : Nico Rosberg a réalisé le meilleur chrono samedi, lors des essais de Bahreïn. Il a signé le meilleur temps des quatre jours, en sachant qu’il est celui ayant le plus roulé de la semaine. La Mercedes semble être bien née.


A moins d’une seconde de sa propre pole

Avec un temps de 1’33"263 en pneus tendres, Nico Rosberg n’a pas seulement battu d’une seconde le meilleur chrono que son coéquipier Lewis Hamilton avait réalisé la veille : il s’est rapproché de 0"9 de la pole position qu’il avait obtenue en 2013, sur le même circuit. C’est dire si la performance de l’Allemand donne le ton pour l’ouverture de la saison. En outre, il a pu voir ce que donnait sa monoplace sur de longs relais puisqu’il a roulé pendant 89 tours. Aucun autre pilote n’a fait mieux que lui.


Button et Raikkonen suivent

Jenson Button (McLaren) et Kimi Raikkonen (Ferrari) suivent, mais pas de près. Effectivement, l’Anglais a signé son meilleur tour en 1’34"957 (66 tours) tandis que celui du Finlandais, victime d’un léger crash en fin de session, est de 1’36"718 (82 tours). Toujours en difficulté, la Red Bull se hisse seulement au septième rang, avec le chrono de 1’39"837 de Daniel Ricciardo (15 tours).


La Mercedes prend l’avantage

A une semaine de la troisième et dernière valse d’essais de la pré-saison 2014 (toujours sur le même circuit), Mercedes a clairement frappé un grand coup. La monoplace comme le moteur V6 semblent bien nés. En quatre jours, ils ont dominé par deux fois les débats et ont clairement placé leur pion pour la suite des événements. Vu les problèmes rencontrés par les voitures estampillées Renault, Mercedes a eu très bonne carte à jouer, surtout avec un duo tel que Lewis Hamilton (Champion du Monde 2008) et Nico Rosberg.