Dans l'actualité récente

F1 2014 : comment fonctionnent les volants des pilotes ?

Voir le site Automoto

F1 2014 - volant Mercedes W05
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-03-22T13:18:00.000Z, mis à jour 2014-03-22T13:25:47.000Z

L'écurie Mercedes AMG Petronas, qui s'est illustré en Australie la semaine dernière pour le premier Grand-Prix de l'année avec son pilote Nico Rosberg, vous invite à découvrir sur son site Internet la façon dont est organisé le volant de sa W05. Beaucoup plus léger, ce dernier atteste surtout d'une grande modernité puisqu'il permet de configurer un tas de réglages allant du frein moteur, au DRS en passant par la puissance.

Le volant de la W05 n'aura plus aucun secret pour vous car Mercedes met à votre disposition depuis ce vendredi sur son site, une fiche explicative concernant cette partie du cockpit.

Un véritable poste de commande
Mercedes AMG Petronas a publié ce samedi sur Internet une photo accompagné d'un texte descriptif pour permettre aux amateurs de Formule 1, de mieux comprendre comment fonctionne le volant de sa W05. Un instrument, ayant subi cette année de profondes modifications de par notamment l'arrivée du turbo, qui ne ressemble plus en rien avec ces ‘calculatrices des années 70' c'est le terme employé par le constructeur. Plus petit et plus léger, il incorpore un écran moderne au centre, avec des couleurs et plein de boutons. Le pilote peut d'ailleurs configurer les informations qu'il souhaite voir apparaître pour si besoin les communiquer à son équipe. Tous les paramètres, ou presque, peuvent être en effet gérés de ce volant. Les molettes de droites interviennent sur le couple et la vitesse de passage en courbe alors que celles de gauche dosent freinage (balance frein/frein moteur, sensibilité) On trouve également trois petites ‘manettes' en dessous de l'écran qui servent à régler la puissance, les pneus ou encore l'énergie (récupération et redistribution). Les autres boutons dispersés sur le volant permettent d'actionner le volet DRS, la radio, le limiteur de vitesse à l'entrée des stands... Un fonctionnement autrement dit assez complexe.

Nico Rosberg, pilote Mercedes, a remporté le premier Grand-Prix de la saison, la semaine dernière en Australie alors que son coéquipier Lewis Hamilton, auteur de la pole position, a été contraint à l'abandon sur problème mécanique.