F1 2014 - GP Chine : 3e victoire consécutive, Hamilton "ne pouvait espérer mieux"

Voir le site Automoto

F1 2014 - GP de Chine Lewis Hamilton
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-04-20T13:44:00.000Z, mis à jour 2014-04-23T13:03:44.000Z

Lewis Hamilton, qui s'élançait de la pole position ce dimanche au Grand-Prix de Chine, s'est offert sa 3e victoire de la saison au terme d'une course parfaitement maitrisée. Grâce à ce succès, le pilote Mercedes revient à tout juste quatre points de son coéquipier et leader au classement général Nico Rosberg : le Champion du Monde 2008 ne pouvait espérer mieux, selon ses propres termes à l'arrivée.

Ce Grand-Prix de Chine, 4e épreuve inscrite au calendrier 2014 de Formule 1, a été véritablement survolé par le poleman Lewis Hamilton ; le Britannique affiche désormais trois victoires au compteur soit deux de plus que Nico Rosberg... la jonction est quasi faite entre les deux premiers du Championnat du Monde.

Hamilton au sommet de son art
Lewis Hamilton a tué ce suspense ce dimanche au Grand-Prix de Chine, en s'échappant d'entrée de jeu en tête de course. Parti de la pole position comme en 2013, le pilote Mercedes a cette fois-ci été en mesure de concrétiser. Jamais inquiété par ses adversaires, il triomphe finalement avec près de 18 secondes d'avance sur son coéquipier Nico Rosberg, en l'occurrence son premier poursuivant. Lequel avait complètement raté son départ. Hamilton compte désormais 25 victoires à son actif, dont 3 sur cette seule saison en à peine 4 GP disputés... Et même si Nico Rosberg mène toujours le classement pilotes, l'écart entre les deux hommes se cesse ne fondre comme neige au soleil puisqu'il y a plus que 4 points au lieu de 25, après son abandon de l'Australie. Pour Hamilton, ce résultat est surtout le fruit d'un énorme travail de la part de son team : « C'est juste incroyable. Un grand merci à toute l'équipe pour le travail qu'elle a effectué. C'était une course assez sympa surtout sur la fin. Il fallait essayer de garder les pneus en température en tapant un peu plus dans les pneus [...] Nous avions fait pas mal de changement vendredi soir en vue de la course dont je n'ai pas pu juger en qualifications puisque la piste était mouillé. Je ne savais pas vraiment ce que ça allait donner aujourd'hui mais tout a parfaitement fonctionné. Je ne pouvais pas espérer mieux, » a-t-il ajouté.

Direction à présent le tracé un Barcelone, un circuit qui n'est pas forcément synonymes de bons souvenirs pour Hamilton, seulement 12e en 2013.