Dans l'actualité récente

F1 2014 - GP d'Australie : Combien de pilotes finiront la course ? Les avis de Vettel et Alonso !

Voir le site Automoto

Fernando Alonso (Ferrari) lors de la conférence du GP F1 d'Australie le 13 mars 2014
Par Romain TAMBURRINO|Ecrit pour TF1|2014-03-13T10:56:00.000Z, mis à jour 2014-03-14T10:53:36.000Z

Jeudi 13 mars 2014, a eu lieu la traditionnelle conférence de presse de l'avant week-end. Un exercice auxquels se sont prêtés les pilotes Felipe Massa (Williams), Daniel Ricciardo (Red Bull), Kevin Magnussen (McLaren), Lewis Hamilton (Mercedes), Sebastian Vettel (Red Bull) et Fernando Alonso (Ferrari).

Lors de cette conférence de presse, chaque pilote s'est confié sur leurs ambitions cette année ainsi que sur leurs chances de bien figurer au classement à Melbourne. Les journalistes présents ont également demandé leurs avis sur le nombre de pilotes présents à l'arrivée du Grand Prix dimanche.

Red Bull ne fonde aucun espoir pour dimanche
Au vu des tests effectués, Red Bull n'apparaît pas en bonne position pour le Grand Prix d'Australie. Et si comme le dit, Sebastian Vettel : « les tests de pré-saison et la préparation n'étaient pas idéaux », le quadruple champion du monde pense que « c'est une autre histoire pour le championnat » car les ingénieurs font tout ce qu'ils peuvent pour assurer un maximum de fiabilité à la monoplace.

Alonso aime le nouveau format des qualifications
Après être revenu sur les performances ni bonnes ni mauvaises de la Ferrari aux essais libres, Fernando Alonso a déclaré que les nouvelles mesures concernant le nouveau format de qualification était bon à prendre : « Je ne pense qu'il y aura de changements majeurs vu de l'extérieur. Ce changement est bon à prendre car il y aura peut-être plus de spectacle et les pilotes effectueront peut-être un tour de plus que l'an dernier en Q3. »

Hamilton n'aime pas les nouvelles voitures
Lewis Hamilton est revenu sur sa rivalité avec Nico Rosberg et pense que ça sera très serré au fil des courses : « Une course, il sera en avance, une fois je serai en avance, un peu comme l'an dernier. »
Sur les nouvelles voitures, le pilote britannique de Mercedes affirme que « les voitures de l'an dernier était plus agréable à conduire car il y avait plus d'appui. » Mais il pense aussi que ce n'est qu'une question d'habitude à prendre : « C'est une nouvelle phase et c'est quelque chose qui prend un peu de temps pour s'habituer. Le son n'est pas aussi impressionnant que par le passé mais une fois que toutes les voitures seront sur la piste, ça sera plus impressionnant pour les fans ».

Qui est favori pour le championnat ?
Daniel Ricciardo : « Pour le championnat, c'est compliqué. Mais pour Melbourne, je mettrais mon argent sur Mercedes. »
Kevin Magnussen :
« Celui qui gagne à Melbourne n'est pas forcément celui qui gagne à la fin alors je ne sais pas. »
Felipe Massa :
« D'accord avec Daniel Ricciardo, les favoris sont clairement les Mercedes »
Lewis Hamilton :
« Je pense que Williams est au-dessus ! »
Sebastian Vettel :
« Pas grand-chose à ajouter, les Mercedes seront au-dessus à Melbourne mais après trois ou quatre courses, nous en saurons un peu plus. »
Fernando Alonso :
« Je n'en ai aucune idée. »

Combien de pilotes à l'arrivée dimanche ?
Alors que les pilotes Red Bull apparaissent très pessimistes, certains comme Kevin Magnussen se montre très optimistes sur le nombre de voitures à l'arrivée. Fernando Alonso estime qu'il y aura 16 pilotes à l'arrivée. Lewis Hamilton en voit un de moins soit 15. Felipe Massa lui en voit 14. Pour Sebastian Vettel, il y aura beaucoup d'abandons puisqu'il voit 12 voitures à l'arrivée. Le jeune danois Kevin Magnussen ne voit aucun abandon tandis que Daniel Ricciardo répond avec ironie et pense que : « Personne ne finira la course. Nous allons tous courir pour franchir la ligne d'arrivée. »