Dans l'actualité récente

F1 2014 - GP d'Australie : Une course qui s'annonce passionnante !

Voir le site Automoto

Melbourne
Par Romain TAMBURRINO|Ecrit pour TF1|2014-03-11T16:27:00.000Z, mis à jour 2014-03-11T16:53:47.000Z

Ce week-end, reprend la Formule 1 sur le traditionnel circuit d'Albert Park, situé en plein coeur de Melbourne. Un week-end de Grand Prix qui s'annonce d'autant plus passionnant que les années précédentes.

La Formule 1 recommence ce dimanche à 7h du matin et pour les lève-tôt (ou les couche-tard, c'est selon), la première séance d'essais libres débutera dans la nuit de jeudi à vendredi à 2h30 du matin.

La fiabilité des monoplaces remise en doute
Ce Grand Prix d'Australie 2014 s'annonce passionnant en raison du manque de fiabilité des nouvelles monoplaces. En effet, ces voitures disposent d'une nouvelle unité de puissance hybride incorporant un bloc V6 turbo et deux systèmes de récupération d'énergie cinétique. Si chez Mercedes et Ferrari, on semble avoir réussi à concevoir une bonne unité de puissance. Chez Renault, il n'en est rien et toutes les équipes que le constructeur français motorise ont rencontré des problèmes lors des journées d'essais privés, à commencer par Red Bull et Lotus.

La F1, sport d'endurance ?
En plus de la gestion des pneus, les pilotes et leurs ingénieurs devront s'occuper désormais de la gestion du carburant. Aujourd'hui, on ne sait toujours pas si les pilotes pourront arriver au bout du grand prix. D'autant plus que l'an dernier, Melbourne était le 2e circuit qui faisait consommer le plus d'essence aux équipes. Il existe un tel écart de performance que le directeur de course de Red Bull, Christian Horner affirme qu'il serait possible que Mercedes termine avec 2 tours d'avance sur eux. Certains spécialistes pensent qu'il pourrait y avoir au moins 50% d'abandons sur ce Grand Prix. Rappelons ce qu'il s'était passé en 2008, seulement 6 pilotes étaient arrivés au bout de la course. En 2002, 8 pilotes avaient terminé la course dont seulement 3 dans le même tour.
Alors sera-t-il possible de voir la modeste Marussia-Ferrari de Jules Bianchi dans les points voire mieux, sur le podium ? Nous en saurons plus dimanche aux alentours de 9h.

Une météo variable
Pour compliquer la tâche des pilotes, Melbourne dispose d'un climat très variable, il est possible de voir les qualifications se dérouler sous une température de 14 °C et la course sous une canicule. Pour cette année, Metéo France annonce une journée ensoleillée pour le vendredi et le samedi. Dimanche, on attend 50% d'humidité et des risques de pluie élevés, ce qui serait une première à Melbourne. Des problèmes de visibilité pourraient donc être à prévoir si la course s'avérait plus longue à cause de l'horaire de départ tardif.

Quel pilote vaincra toutes ces difficultés à Melbourne. Si Mercedes, Williams, Ferrari et McLaren semblent être les plus armées pour remporter la course, il faut tout d'abord qu'elles réussissent à aller au bout. Une chose est sûre, c'est que dimanche, nous assisterons à une course loterie.

Cliquez ici pour voir tous les pilotes de la saison 2014