Dans l'actualité récente

F1 2014 - Grand Prix de Bahreïn : Hamilton devant Rosberg aux essais 1

Voir le site Automoto

Lewis Hamilton (Mercedes) en amont du GP F1 de Singapour, le 19 septembre 2013
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-04-04T13:06:00.000Z, mis à jour 2014-04-04T13:11:42.000Z

Lewis Hamilton et Nico Rosberg ont dominé la première séance d'essais du Grand Prix de Bahreïn. Comme en Malaisie, l'Anglais est devant l'Allemand. Fernando Alonso a signé le troisième temps au volant de sa Ferrari.

Mercedes, c’est trop facile
Sur une piste un peu glissante et sous un soleil de plomb, Mercedes n’a pas eu à forcer son talent pour positionner ses deux pilotes aux avant-postes, Lewis Hamilton devant Nico Rosberg. Le pilote Anglais, 14 tours couverts, qui vient tout juste de remporter le Grand Prix en Malaisie, a signé un 1:37.502 tandis que son coéquipier allemand le suit à 0,231 seconde. Après quelques chronos claqués en début de séance, les deux Flèches d’Argent ont attendu les 20 dernières minutes pour montrer aux autres écuries qu’elles seront une nouvelle fois les monoplaces à battre ce week-end.

Ferrari : une erreur mais un troisième temps
Fernando Alonso, auteur du troisième temps de la première séance d’essais (1:37.953), a eu un drôle de tour quand ses mécaniciens l’ont relâché avec un pneu tendre pour trois médium. Arrêté dans la pitlane, l’Espagnol a dû attendre que son écurie le ramène au garage pour réparer cette erreur assez cocasse. Kimi Räikkönen (1:38.783), victime d’un gros blocage de roues impliquant une sortie de piste, s’est contenté du cinquième chrono, derrière la Force India de Nico Hulkenberg (1:38.122) et la McLaren de Jenson Button (1:38.636).

Les Red Bull en difficulté
Malgré deux configurations différentes, Sebastian Vettel et Daniel Ricciardo sont apparus très en difficulté pendant cette première épreuve à Sakhir. Le quadruple Champion du Monde est seulement dixième, à près de deux secondes de Lewis Hamilton (+ 1,887 s) tandis que l’Australien est quatorzième (+ 2,904 s). L’écart avec les Mercedes, probablement plus chargées en essence que les autres voitures, est immense. Mais Red Bull pourra toujours se dire que les performances du vendredi ne font pas la course.

A noter que trois pilotes réservistes ont pris part à la séance, à savoir Felipe Nasr (Williams), Giedo van der Garde (Sauber) et Robin Frijns (Caterham).