F1 2014 - Grand Prix de Bahreïn : Hamilton et Rosberg remettent ça aux essais 2

Voir le site Automoto

F1 2014 - GP de Malaisie Lewis Hamilton
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-04-04T16:54:00.000Z, mis à jour 2014-04-04T17:07:23.000Z

Déjà aux avant-postes lors des essais 1, Lewis Hamilton et Nico Rosberg ont signé les premier et deuxième temps à l'occasion de la deuxième séance. Fernando Alonso est troisième.

Rosberg pénalisé ?
Déjà devant lors de la première séance, Lewis Hamilton et Nico Rosberg ont assis leur domination lors des essais 2 tandis que la nuit s’abattait sur Sakhir, dans des conditions proches de celles que nous devrions avoir dimanche. Une fois encore, l’Anglais a pris l’ascendant sur son coéquipier allemand, qui pourrait bel et bien être pénalisé à cause d’un accrochage évité de justesse avec Sergio Pérez. Au niveau des chronos, le Champion du Monde 2008 a signé un 1:34.325 en pneus tendres, améliorant significativement celui obtenu cet après-midi en médium. Mieux, il a accentué son avance sur Rosberg, qui concède 0,365 seconde. Les deux pilotes devraient se battre pour la pole position samedi.

Fernando Alonso, encore troisième
A un peu plus d’une seconde de Lewis Hamilton, nous retrouvons Fernando Alonso. L’Espagnol, qui n’espère pas une victoire, s’offre le troisième temps, comme lors des essais 1. Kimi Räikkönen, lui, n’est que quatorzième, à 2,041 secondes de l’Anglais. Néanmoins, le Finlandais a été l’un de ceux ayant le plus roulé. A-t-il fait une simulation de course pour voir comment se comportait sa F14 T sur de longs relais ? Difficile à dire sans connaître la quantité d’essence embarquée.

Du mieux pour Ricciardo
Ricciardo avait testé un nouvel aileron à l’occasion de la première séance, ce qui n’avait pas payé pour se rassurer. L’Australien a rectifié le tir en s’adjugeant le quatrième chrono, un souffle seulement derrière Alonso. Vettel, pour sa part, n’est pas très loin mais doit se contenter du septième rang. Chez Lotus, les choses ne vont pas mieux puisque Romain Grosjean s’est plaint d’un problème sur sa monoplace tandis que Pastor Maldonado a décollé après avoir roulé sur un vibreur. Le week-end s’annonce noir pour les deux pilotes.