Dans l'actualité récente

F1 2014 : Kobayashi confirmé par Caterham pour le Grand Prix d'Abu Dhabi

Voir le site Automoto

10-Kamui Kobayashi (Caterham F1 Team - Renault)
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2014-11-17T08:54:00.000Z, mis à jour 2014-11-17T11:46:19.000Z

Après avoir annoncé le 14 novembre sa participation au dernier Grand Prix de la saison 2014 de Formule 1, Caterham a confirmé la présence du Japonais Kamui Kobayashi dans l'un de ses baquets pour l'ultime épreuve de l'année.

L'avenir de Caterham semble s'éclaircir en cette fin de saison. Placée sous administration judiciaire depuis le 23 octobre dernier 2014 à cause de terribles difficultés financières, l'écurie britannique avait déclaré forfait pour les Grand Prix des Etats-Unis et du Brésil avant de lancer une opération de levée de fonds participative sur Internet pour concourir lors de l'ultime épreuve de l'année à Abu Dhabi. Malgré n'avoir réuni que 81% de la somme requise (environ 3 millions d'euros), l'équipe basée à Leafield a officialisé sa présence le 14 novembre dernier pour le meeting oriental et a poursuivi sur sa lancée en confirmant ce lundi 17 novembrele Japonais Kamui Kobayashi dans l'un de ses deux baquets.

"Kobayashi mérite sa place en Formule 1"
"Je suis heureux de courir avec l'équipe à Abu Dhabi", s'est d'abord enthousiasmé Kamui Kobayashi dans un communiqué publié sur le site internet de Caterham. Avant d'ajouter : "Cela n'a pas été facile depuis quelques semaines, ce sera agréable d'être de retour dans la voiture et de travailler avec les membres de l'équipe Caterham F1. Cette équipe travaille dur et ne renonce jamais. Nous méritons d'être présents à Abu Dhabi et je suis très heureux que nous puissions reprendre la compétition grâce au projet du crowdfunding. Maintenant, c'est à notre tour de montrer ce que nous pouvons faire. Nous allons tous faire de notre mieux pendant le week-end à venir et nous espérons pouvoir terminer la saison avec un résultat positif pour l'avenir de cette équipe".

En confirmant Kobayashi, l'équipe de Leafield a choisi la continuité avec son pilote de début de saison. Même s'il n'est pas un foudre de guerre, le Japonais a tout de même démontré à plusieurs reprises qu'il pouvait exploiter correctement un matériel à court de développement. Cette donnée n'a pas échappé à Finbar O'Connell, administrateur judiciaire de Caterham. "L'équipe sait que Kamui est un pilote de course très talentueux et il mérite sa place en Formule 1, peu importe l'équipe à laquelle il appartient".

Merhi en pole pour le second baquet
Reste désormais à savoir qui prendra place dans le second baquet du team britannique. Une nouvelle fois sollicité après sa pige infructueuse à Spa Francorchamps en août dernier, le triple vainqueur des 24 Heures du Mans André Lotterer a préféré décliner l'offre, la faute notamment au manque flagrant de compétitivité de Caterham.

"Je suis flatté parce que vous ne recevez pas d'appel pour faire de la F1 chaque jour", a tout de même déclaré le pilote Audi à Autosport. "La seule fois à Spa était une bonne chose à faire pour moi, mais pour faire plus il aurait fallu être dans une meilleure situation et je ne veux pas être un gars qui conduit à l'arrière du peloton. Si je pouvais voir les possibilités en F1 pour obtenir un meilleur baquet, ça pourrait être différent, mais ça ne semble pas être le cas".

Marcus Ericsson parti pour de bon (il prendra place aux côtés du Brésilien Felipe Nasr chez Sauber en 2015), le choix de Caterham devrait se porter sur Roberto Merhi. L'Espagnol a piloté en Formule Renault 3.5 cette saison et assure via son père qu'il dispose d'un contrat lui permettant de rouler en cas de défection d'un pilote titulaire.

Si le flou semble encore régner chez Caterham, force est de constater que l'écurie britannique livre une bataille héroïque pour sa survie dans la catégorie reine du sport automobile. Espérons seulement qu'elle ne subisse pas le même sort que sa concurrente Marussia, définitivement enterrée depuis le 7 novembre dernier.