Dans l'actualité récente

F1 2014 : Mercedes s'attend à un clash entre Rosberg et Hamilton

Voir le site Automoto

F1 2014 - GP de Malaisie Nico rosberg - Lewis Hamilton - Sebastian Vettel
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-04-02T15:04:00.000Z, mis à jour 2014-04-02T15:10:31.000Z

En deux courses, Rosberg et Hamilton comptent déjà une victoire chacun avec Mercedes. Les deux coéquipiers risquent donc de se battre pour la couronne mondiale, avec tout ce que cela implique en termes de rivalité. L'écurie y est préparée.

Une victoire chacun
Hormis le problème survenu sur la monoplace d’Hamilton en Australie, le début de saison de Mercedes est tout bonnement parfait avec deux pole position, autant de victoires (une pour l’Allemand, une pour l’Anglais) et, même, un doublé à Singapour. En tête du Championnat Constructeurs après deux manches, l’écurie allemande est celle qui a le mieux géré le passage au V6 Turbo, bien aidée par le fait qu’elle motorise ses propres voitures. Néanmoins, l’adage dit toujours que deux coqs ne peuvent pas être dans la même basse cour et, à ce sujet, un clash entre Hamilton et Rosberg paraît inévitable si les deux pilotes se battent pour la couronne mondiale.

Toto Wolff s’y prépare
"L’équipe passera toujours au premier plan, mais un jour, cela s’envenimera." Toto Wolff ne se fait pas d’illusion, tôt ou tard, Lewis Hamilton et Nico Rosberg seront plus rivaux que coéquipiers, surtout si les Flèches d’Argent continuent à empiler les victoires, profitant des problèmes de Renault et des performances décevantes de Ferrari. Après quatre années dominées par Red Bull, la saison 2014 semble être la bonne pour voir un pilote d’une autre écurie s’imposer et Mercedes a déjà posé ses pions. Toto Wolff continue, "Ce qui fait la différence, c’est qu’ils se connaissent depuis un long moment et qu’ils entretiennent une bonne relation, mais cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas extrêmement compétitifs et qu’ils ne chercheront pas à utiliser à leur avantage tout ce qui s’offre à eux."

Le spectre de la Malaisie 2013
Des tensions entre Hamilton et Rosberg étaient déjà apparues en 2013, en Malaisie, quand Rosberg s’est vu refuser sa demande de passer Hamilton pour le gain de la troisième place (l’Allemand était beaucoup plus rapide que l’Anglais). A l’époque, le Champion du Monde 2008 avait promis qu’il rendrait la monnaie de sa pièce à son coéquipier. A l’heure actuelle, rien n’est moins sûr dans l’optique de la quête d’un deuxième titre. Dans tous les cas, Toto Wolff se souvient encore de cet épisode, mal géré par Mercedes. Gageons que d’autres du genre sont à venir dans les courses futures. Et il faudra bien un numéro 1 et un numéro 2...