Dans l'actualité récente

F1 2014 : retour sur la rivalité Rosberg/Hamilton chez Mercedes

Voir le site Automoto

F1 2014 - Singapour - Nico Rosberg - Lewis Hamilton
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-09-28T08:26:00.000Z, mis à jour 2014-09-29T05:39:46.000Z

Mercedes a dominé la première partie de saison avec 11 victoires sur 14 : des succès que se sont répartis Nico Rosberg et Lewis Hamilton avec un léger avantage pour le Britannique au soir du Grand-Prix de Singapour. Mais ce duo s'est souvent retrouvé confronté.

Il y a une semaine, Lewis Hamilton remportait le Grand-Prix de Singapour : une victoire qui, associée à l'abandon de son coéquipier Nico Rosberg, lui permettait de reprendre la tête du Championnat du Monde de Formule 1 pour trois points. Petite rétrospective de ce combat, qu'ils se livrent depuis le début d'année.

Le premier épisode de cet affrontement s'est tenu à Bahrein, pour la 3e épreuve du calendrier... Mercedes signe son second doublé mais cette fois, les écarts étaient nettement plus serrés au passage du drapeau à damier (à peine 1 seconde entre le vainqueur Lewis Hamilton et son dauphin Nico Rosberg) Les deux pilotes Mercedes se sont disputés la victoire tout en restant très propres... et le public s'était réjoui de cette absence de consigne. Le Grand-Prix d'Espagne avait été tout aussi passionnant avec le retour, en toute fin de course de Nico Rosberg sur Lewis Hamilton. Il s'en était fallu de peu mais le Britannique était finalement parvenu à conserver sa position.

Premier tournant à Monaco
L'ambiance restait jusque là bon enfant mais Nico Rosberg signe le meilleur temps des qualifications à Monaco... Des tensions commencent alors à surgir : Lewis Hamilton accusant en effet le poleman d'être délibérément parti à la faute dans son dernier tour chronométré pour provoquer un drapeau jaune et ainsi empêcher toute amélioration de sa part. Rosberg fait coup double ce week-end là en remportant la course, ce qui lui permet de se hisser en tête du championnat. En Autriche, les coéquipiers terminent à nouveau roues dans roues ; Lewis Hamilton, auteur d'une splendide remontée, n'aura pas en mesure de porter une attaque sur le leader.

L'incident de la Belgique
Mais un nouveau coup de théâtre à Spa-Francorchamps survient après la trêve estivale : Lewis Hamilton et Nico Rosberg s'accrochent au 2e tour alors qu'ils occupaient les deux premières places. Le team est d'ailleurs obligé de se réunir et de recadrer ses pilotes. Et deux semaines plus tard à Monza, Rosberg craque sous la pression d'Hamilton et tire dans l'échappatoire. La course sera tout compte fait remportée par le Champion du Monde 2008. On s'attendait enfin à assister à un nouveau duel au Grand-Prix de Singapour, d'autant plus que 7 millièmes les séparaient en première ligne. Mais les choses débutent mal pour Rosberg, cloué sur la grille de départ. Il partira finalement dernier avant d'abandonner à cause d'un problème de volant. Aucune ombre au tableau en revanche pour Lewis Hamilton, qui s'illustre pour devenir leader au général.

Cinq courses restent encore à disputer mais l'un comme l'autre n'ont pas été épargné par les soucis techniques. Prochain rendez-vous au Japon dès le week-end prochain.