Dans l'actualité récente

F1 2014 : Stefano Domenicali quitte Ferrari, remplacé par Marco Mattiacci

Voir le site Automoto

Marco Mattiacci 2008 Ferrari
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2014-04-14T11:47:00.000Z, mis à jour 2014-04-14T13:43:22.000Z

Opérant chez Ferrari depuis 23 ans et Team Principal de la Scuderia depuis 2008, Stefano Domenicali a démissionné ce lundi après des résultats médiocres depuis plusieurs années en Formule 1, et est remplacé par Marco Mattiacci.

L'année 2014 est celle des changements de Team Principal, les patrons des écuries en Formule 1. Eric Boullier chez McLaren, Gérard Lopez chez Lotus, duo Toot Wolff et Paddy Lowe chez Mercedes, au tour de Ferrari de faire tomber son numéro 1. Stefano Domenicali, successeur de Jean Todt en 2008 et acteur chez la Scuderia depuis 1991, a démissionné de son poste ce lundi 14 avril 2014.


Domenicali « prend la responsabilité »
"Il faut du courage pour prendre des décisions difficiles et aussi a très douloureuses", a déclaré Domenicali, "il est temps de mettre en œuvre un changement majeur. De nouveau, je prends la responsabilité - comme je l'ai toujours fait - de la situation que nous vivons. Il est question d'un choix pris par la volonté de faire quelque chose pour donner secouer notre environnement et pour le bien de ce groupe, qui sont étroitement liés. Je remercie sincèrement tous les hommes et les femmes de l'équipe, les pilotes et les partenaires pour la merveilleuse relation depuis des années."

Dans un court communiqué de presse, la Scuderia annonce qu'elle "prend acte de la démission de Stefano Domenicali et le remercie d'avoir servi le groupe durant 23 ans". Quant au remplaçant, Ferrari a annoncé officiellement l'arrivée de Marco Mattiacci, PDG de Ferrari Amérique du Nord.


Une année 2014 déjà sombre
Domenicali paie ainsi les conséquences d'une Scuderia Ferrari peu compétitive depuis 5 saisons, justement au moment de son arrivé à la tête de l'écurie. Suite au titre de 2008, les monoplaces italiennes ont été balayées par les Brawn et Red Bull en 2009, ont obtenu une troisième place derrière Red Bull et McLaren en 2010 et 2011, une seconde position non loin du duo Vettel-Webber en 2012 et de nouveau la petite marche du podium en 2013, s'inclinant de peu face à Mercedes et talonnées par Lotus.

En ce début de saison 2014 aux nouveaux moteurs V6 turbo hybrides, les Ferrari - pilotées par Fernando Alonso et Kimi Räikkönen - sont encore plus loin du prestigieux passé, avec une cinquième place après trois Grands Prix. Avec 33 points, la Scuderia laisse s'éloigner les stars Mercedes, et joue dans un peloton formé par les trois autres écurie à moteurs allemands - Force India, McLaren et Williams - ainsi que par les Red Bull pénalisées par un médiocre moteur Renault.