F1 2014 : Susie Wolff pilotera en essais libres, première pour une femme depuis 1992

Voir le site Automoto

Susie Wolff 2012 Williams
Par Romain TAMBURRINO|Ecrit pour TF1|2014-02-24T17:05:00.000Z, mis à jour 2014-02-25T11:40:36.000Z

Susie Wolff, la femme du directeur exécutif de Mercedes GP Toto Wolff, conserve son statut de pilote de développement chez Williams cette année mais a signé pour deux séances d'essais libres et devrait être la première femme à piloter en F1 en séance officielle depuis 1992.

Susie Wolff débutera cette année en Formule 1. Si elle ne participera à aucune course, à moins d'une hécatombe chez Williams, elle effectuera deux séances d'essais libres officiels lors de cette saison 2014 et participera à une journée d'essais privés.

Susie Wolff reconnaissante
"Je suis reconnaissante pour le soutien et la croyance que Williams continue de placer en moi et 2014 promet d'être une étape très importante dans ma carrière. Mes responsabilités au sein de l'équipe ont été élargies à mesure que je faisais mes preuves, avec comme point d'orgue l'opportunité de tester la voiture à Silverstone l'année dernière et de mener plusieurs essais aérodynamiques en ligne droite. Participer à deux séances d'essais libres, en plus de prendre part à une journée complète d'essais privés cette saison, marque une étape importante. Je suis impatiente de prendre le volant de la FW36 lors d'un week-end de Grand Prix."

Talent ou piston ?
Susie Wolff est actuellement une des femmes les plus douées dans le sport automobile avec Simona de Silvestro - pilote de développement de Sauber depuis cette année - et Danica Patrick (pilote Nascar). Mais a-t-elle le talent nécessaire pour s'imposer en F1 ou est-ce un coup de piston de la part de son mari, directeur exécutif de Mercedes GP et ancien actionnaire de Williams F1 ? L'écossaise a fait ses débuts en Formule Renault en 2001. En 2003, elle termine neuvième du championnat britannique et cinquième en 2004. En 2006, elle devient la première femme à piloter en DTM depuis dix ans et marque ses premiers points en 2010. Réel talent ou pistonnée ? On le saura en comparant les chronos lors des prochaines séances d'essais.

Les femmes en F1
La dernière femme à avoir pris en main une F1 lors d'un week-end officiel est Giovanna Amati pour le compte de Motor Racing Developments Brabham. C'était en 1992 lors du Grand Prix du Brésil à Interlagos. Elle n'a jamais réussi à se qualifier lors des 3 week-ends de Grand Prix auxquels elle a participé. Quatre autres pilotes féminines ont pris part à au moins une séance d'essai officielle. Maria Teresa De Filippis (5 GP en 1958-1959 ; meilleur classement : 10e), Lella Lombardi (19 GP en 1974-1986 ; meilleur classement : 6e), Divina Galica (3 GP en 1976-1978, non qualifiée), Désiré Wilson (1 GP en 1980 ; non qualifiée).