F1 2014 : Toro Rosso dévoile sa nouvelle STR9

Voir le site Automoto

Toro Rosso dévoile sa STR9
Par Romain TAMBURRINO|Ecrit pour TF1|2014-01-27T16:42:00.000Z, mis à jour 2014-01-28T09:28:11.000Z

Après Sauber hier, c'est au tour de la Scuderia Toro Rosso de dévoiler sa nouvelle monoplace. La STR9 innove avec un nouveau museau avant également. Rappelons qu'elle sera emmenée par le français Jean-Eric Vergne et par le russe Daniil Kvyat. Elle sera motorisée par Renault.

Aujourd'hui, les regards étaient braqués vers l'écurie italienne de Faenza. La Scuderia Toro Rosso a en effet dévoilé sa STR9. Une monoplace ressemblant à la STR8 de 2013 avec un museau descendant accoler dessus pour répondre au règlement 2014. Une version qui se veut différente de Ferrari, Lotus, McLaren et Sauber. Quelle solution sera la bonne ? Réponse demain pour la première journée des essais libres à Jerez.

Vergne doit prendre l'avantage
Face à un jeune pilote prometteur mais inexpérimenté, le français Jean-Eric Vergne, présent depuis deux ans au sein de l'équipe de Faenza doit prendre l'avantage sur Daniil Kvyat. Il sera sous tous les regards sur la première partie de saison s'il ne veut pas perdre son baquet comme Sébastien Bourdais en 2009 en lieu et place de Jaime Alguersuari. S'il n'était pas mauvais en course, Vergne doit se ressaisir en qualifications et passer plus souvent la barre de la Q2 voire même de la Q1. C'est certainement ce qui lui a fait défaut pour ne pas être titularisé chez Red Bull cette année.

Kvyat pour déjouer les pronostics
Le jeune russe Daniil Kvyat, à peine 19 ans, devient titulaire Toro Rosso en lieu et place de Daniel Ricciardo promu chez Red Bull. Il devra confirmer la superbe saison 2013 qu'il a réalisés en remportant le championnat GP3 2013 à la surprise générale. Alors que le baquet devait être donné au portugais Antonio Felix da Costa, les nombreux soutiens russes ont joué en la faveur de Kvyat.

La motorisation Renault
Pour se rapprocher de sa grande sœur autrichienne, Franz Tost a décidé d'abandonner le moteur Ferrari et passer au moteur Renault. Comme nous vous l'avons dévoilé, les règles concernant la motorisation ont changé. Désormais, les écuries seront équipées d'un bloc V6 turbo de 600 ch et de deux systèmes électriques "ERS" de 160 ch. Le tout formant un "Power Unit" de 760 ch, soit autant que le V8 l'an dernier.


Découvrez le son du moteur V6 turbo Renault de la Toro Rosso


Et découvrez toutes les F1 de l'année 2014, ici