F1 2015 : Carmen Jorda promue pilote de développement chez Lotus

Voir le site Automoto

Carmen Jorda Lotus F1 2015
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-02-27T11:46:00.000Z, mis à jour 2015-02-27T12:19:51.000Z

Lotus a officialisé l'Espagnole Carmen Jorda comme pilote de développement pour la saison 2015 de Formule 1 et cette dernière aura pour principale tâche de faire progresser la E23 Hybrid dans le simulateur d'Enstone.

Avec la très belle Susie Wolff qui fait office de pilote d'essais pour l'écurie Williams, la Formule 1 a déjà un atout de charme indéniable à l'heure où le débat sur la féminisation de la discipline est en pleine lumière. Grâce à Lotus, la catégorie reine du sport automobile dispose désormais d'un deuxième joli petit minois en la personne de Carmen Jorda, qui a été promue pilote de développement par le team d'Enstone pour épauler les titulaires Romain Grosjean et Pastor Maldonado et le réserviste Jolyon Palmer.

"Je cours depuis que j'ai dix ans"
"Rejoindre l'équipe Lotus, c'est comme un rêve devenu réalité", a déclarée la nouvelle recrue espagnole. Avant de poursuivre : "Je cours depuis que j'ai dix ans donc piloter une Formule 1 est un rêve de longue date. Rejoindre Lotus est un grand pas vers mon objectif et je vais travailler pour m'améliorer en tant que pilote et aider l'équipe à développer la voiture en testant de nouveaux développements dans le simulateur. C'est vraiment une occasion fantastique et faire partie d'une équipe avec une telle histoire est un véritable honneur".

Si une touche féminine supplémentaire peut faire du bien à la Formule 1, il n'en demeure pas moins que cette promotion est un coup médiatique formidablement orchestré par Lotus. Le CV de Jorda est en effet peu flatteur puisqu'elle n'a jamais brillé en Formule 3 européenne, en Indy Lights et en GP3, les trois catégories dans lesquelles elle a fait ses gammes.

Une nomination qui fait débat
En GP3, justement, la pilote espagnole a pris part à 44 départs avec trois teams différents et elle n'est jamais entrée dans les points, ses meilleurs résultats étant une 14e place en course et une 28e place au classement général.

Un palmarès maigre qui n'a provoqué de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, à commencer par Robert Cregan, son ancien partenaire chez Ocean Racing Technology. "Carmen est incapable de débobiner une bobine de film alors piloter une monoplace de Formule 1 hybride... La F1 doit donner la priorité au talent et non à l'argent et à la création de faux postes !".

Carmen jorda couldn't develop a roll of film let alone a hybrid f1 car, f1 is about talent not money and nagging up fake positions

— Rob Cregan (@robcregan) 26 Février 2015
Si sa principale tâche sera de développer la E23 Hybrid via le simulateur de Lotus, Jorda devrait avoir l'occasion de prendre le volant avant la fin de saison lors d'une séance d'essais sur un Grand-Prix, comme l'a fait Wolff à deux reprises l'année dernière.

Carmen Jorda Lotus F1 2015