F1 2015 - Essais 2 Barcelone Jour 4 : Grosjean meilleur temps, un accident violent pour Alonso

Voir le site Automoto

Fernando Alonso effectue le 7è et dernier chrono (1'40.738) sur la McLaren MP4-30 à moteur Honda aux essais F1 de Jerez (Espagne) le 1er février 2015
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-02-22T17:22:00.000Z, mis à jour 2015-02-22T17:29:50.000Z

Inquiétude lors des deuxièmes essais hivernaux de Formule 1. Dimanche, où Romain Grosjean a signé le meilleur temps du week-end, Alonso a subi un accident violent mais, fort heureusement, il n'est pas blessé selon les examens.

Après Maldonado, jeudi et samedi, Romain Grosjean a signé le meilleurs temps de la quatrième journée des essais hivernaux, une quatrième journée écourtée le matin à cause d’une violente sortie de piste de Fernando Alonso. Transporté à l’hôpital, l’Espagnol va bien mais passera la nuit en observation médicale.

L’inquiétude Alonso
Vers 12h45, la McLaren de Fernando Alonso, qui a mis du temps à entrer sur la piste, est violemment sortie entre les virages 3 et 4 pour venir taper sur le mur de sécurité. Un accident qui a plongé le paddock dans l’inquiétude, le double Champion du Monde ayant été transporté d’urgence à l’hôpital de Saint Cugat del Vallès, dans la banlieue de Barcelone. Toutefois, la FIA a vite rassuré tout le monde en disant que l’Espagnol était ”ok” et qu’il était conscient et en mesure de parler. L’examen médical n’a visiblement pas révélé de blessure mais il passera la nuit en observation par mesure de précaution. "Sa vitesse devait être d'environ 150 km/h, sa voiture a tourné brutalement, c'était bizarre” a déclaré Sebastian Vettel à propos du crash. Que s’est-il passé ? Pour le moment, le mystère demeure et certains évoquent un malaise. Jenson Button devait prendre la piste l’après-midi, mais McLaren a logiquement écourté ses essais.

Avant le crash d’Alonso, il n’y avait eu qu’un seul drapeau rouge, à 9h25, quand Rosberg s’est retrouvé dans les graviers. Il y en a eu quatre de plus l’après-midi.

Grosjean au top
Dans cette séance très perturbée, Romain Grosjean a encore prouvé que la Lotus, désormais équipée d’un V6 Mercedes, était beaucoup mieux que celle de la saison dernière. Pour preuve, le Français a roulé 111 tours pour se retrouver en haut de la feuille des temps à la fin du week-end. Il a signé un 1’24.067, soit le meilleur chrono du week-end après le 1’24.348 de Pastor Maldonado, son coéquipier, la veille. Au volant de sa Mercedes, Nico Rosberg est celui qui a le plus tourné (131 tours) et termine avec le deuxième temps, à 0,254 seconde. Kyvat, 104 boucles au compteur, a hissé sa Red Bull sur la troisième marche (1’24.941) tandis que Sebastian Vettel est à 2,245 secondes de Grosjean (76 tours pour l'Allemand).


Rendez-vous la semaine prochaine pour les derniers essais hivernaux, toujours à Barcelone.