Dans l'actualité récente

F1 2015 - Essais de Barcelone II J4 : Bottas termine bien

Voir le site Automoto

Valtteri Bottas inaugure la Williams FW37 à moteur Mercedes aux essais F1 de Jerez (Espagne) le 1er février 2015
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-03-01T17:37:00.000Z, mis à jour 2015-03-02T08:44:43.000Z

Déjà très fort la saison dernière, Valtteri Bottas est venu rappeler à Mercedes qu'il faudra probablement compter sur la Williams dans quinze jours. Le Finlandais signe en effet le meilleur temps de la dernière journée d'essais.

Jeudi, Massa avait bouclé le premier jour des essais 2 de Barcelone avec le meilleur temps. Dimanche, son coéquipier Bottas l'a imité en hissant la Williams en haut de la feuille. Cependant, le Finlandais n'a pas réussi à battre les excellents chronos de Lewis Hamilton (1'23.022 le samedi) et, surtout, de Nico Rosberg (1'22.792 le vendredi !). Dans tous les cas, chaussé de pneus super-tendres, il a claqué un 1'23.063 et c'est mieux que Massa jeudi (1'23.500).


Rosberg n'a pas attaqué

Nico Rosberg, auteur du meilleur temps absolu de ces essais 2, a roulé 148 tours, se préparant aux longs relais qui l'attendent lors des courses à venir. Encore une fois, on n'a pu apprécier la fiabilité de la W06 Hybrid, qui aura connu une petite alerte jeudi. A quinze jours du début du championnat, Mercedes fait d'ores et déjà office de favori. Comme la saison dernière, la Williams de Bottas et Massa semble bien partie pour tenir la dragée haute compte tenu des résultats actuels, dans la continuité de ceux de l'an passé. Toutefois, il faut garder à l'esprit qu'il y a sans doute du bluff dans les performances des monoplaces.


Ferrari a l'air d'aller bien mieux, en témoigne le deuxième temps de Sebastian Vettel (1'23.469), 159 tours au compteur, devant Nasr (Sauber en 1'24.023). On ne peut toujours pas en dire autant de McLaren, Jenson Button s'étant contenté de seulement 30 boucles, terminant à plus de 2 secondes de Bottas. L'écurie britannique est plus que jamais en retard sur son programme.

Un crash pour Maldonado
Très en vue il y a une semaine sur ce même circuit de Barcelone (meilleurs temps le jeudi et le samedi), Pastor Maldonado a dû écourter sa séance en début d'après-midi après avoir tapé le mur de pneus. Durant la séance, deux autres drapeaux rouges ont été déclenchés, un premier par Ricciardo (Red Bull) le matin et un troisième par Verstappen (Toro Rosso) après celui du Vénézuélien.