F1 2015 - Essais de Barcelone J1 : Maldonado et Lotus démarrent bien

Voir le site Automoto

Pastor Maldonado inaugure la Lotus E23 à moteur Mercedes aux essais F1 de Jerez (Espagne) le 2 février 2015
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-02-19T17:31:00.000Z, mis à jour 2015-02-20T17:42:34.000Z

Pastor Maldonado (Lotus) a signé le meilleur temps de la première journée d'essais hivernaux sur le tracé de Barcelone (Espagne), théâtre des deuxièmes tests officiels avant le début de la saison 2015 de Formule 1.

15 jours après les premiers essais hivernaux qui ont eu lieu à Jerez (Espagne), la Formule 1 a repris le chemin des circuits ce jeudi 19 février avec les deuxièmes tests d'avant-saison se déroulant sur le tracé de Barcelone. Après une première session prometteuse en Andalousie, Pastor Maldonado et Lotus se sont illustrés d'entrée de jeu en trustant la première place de cette première journée passée sur le circuit catalan.

>> Découvrez les F1 de la saison 2015 en photos

Ferrari en forme
S'il faut toujours se méfier des chronos réalisés pendant la trêve hivernale (les équipes cachent généralement leur jeu avant que les choses sérieuses ne commencent au mois de mars), il est toujours bon de voir son nom inscrit en haut de la feuille des temps, ne serait-ce que pour se rassurer un minimum sur le potentiel de son auto.

C'est pourquoi Pastor Maldonado et Lotus peuvent être satisfaits du travail accompli avec une E23 Hybrid équipée du V6 Mercedes mais encore un peu capricieuse comme en témoignent ces deux problèmes techniques survenus en début de matinée, provoquant à chaque fois un drapeau rouge. Au final, c'est avec un temps de 1'25.011 que le Vénézuélien a conclu la journée, soit deux dixièmes de mieux que la pole position réalisée par le double champion du monde britannique Lewis Hamilton l'an passé.

Derrière, Kimi Räikkönen a confirmé la bonne forme du moment de Ferrari en s'adjugeant le second chrono de la journée. Après avoir dominé trois séances d'essais sur quatre à Jerez, la nouvelle SF15-T s'est à nouveau montrée sous son meilleur jour et semble mieux née que sa devancière F14 T. Sur sa Red Bull, Daniel Ricciardo a complété le top 3 avec 59 boucles parcourues contre respectivement 69 et 74 tours pour ses prédécesseurs.

McLaren-Honda n'y arrive pas
Si cette première salve d'essais catalans a été bénéfique pour certains teams, d'autres ont broyé du noir, à commencer par McLaren-Honda. En délicatesse à Jerez avec son nouveau moteur, l'écurie de Woking a une nouvelle fois subi les caprices de sa mécanique ce jeudi. En cause cette fois-ci : un problème sur le MGU-K, élément indispensable au bon fonctionnement de l'unité de puissance, qui nécessite le remplacement de l'ensemble du système. Un dysfonctionnement qui compromet sérieusement la journée de demain, d'autant que les pièces de secours n'arriveront que samedi.

A l'instar de leur rival britannique, Sauber et Williams n'ont pas été épargnés par les ennuis, la faute à un accrochage entre deux de leurs pilotes. Au volant de FW37, Susie Wolff a été l'une des plus assidues avec 83 tours au compteur mais a vu sa session gâchée par un contact avec le Brésilien Felipe Nasr, ce dernier ayant tentée de dépasser la pilote britannique au moment où elle exécutait un tour de sortie des stands.

A noter également la courte session de Lewis Hamilton, grippé et fiévreux. Le Britannique n'a parcouru que 11 boucles et a laissé sa place à Pascal Werhlein qui a aussi roulé pour Force India dans la matinée. Pour sa première session d'essais en 2015, l'équipe dirigée par Vijay Mallya a dû composer avec sa monoplace de l'année dernière, ce qui n'est pas de bonne augure pour la suite des opérations.

La deuxième journée des deuxièmes tests hivernaux se poursuivra ce vendredi 19 février mais certaines stars pourraient manquer à l'appel comme l'Espagnol Fernando Alonso (problème technique) et l'Allemand Nico Rosberg (malade).