F1 2015 - Essais de Jerez J2 : Vettel encore aux avant-postes

Voir le site Automoto

Sebastian Vettel réalise le 1er temps (1'20.984) à bord de la nouvelle Ferrari SF-15T aux essais F1 de Jerez (Espagne) le 2 février 2015.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-02-02T16:38:00.000Z, mis à jour 2015-02-03T17:42:55.000Z

Sebastian Vettel et Ferrari ont confirmé leurs bonnes dispositions en signant le meilleur temps de la deuxième journée d'essais hivernaux sur le tracé de Jerez (Espagne), théâtre des premiers tests officiels avant le début de la saison 2015 de Formule 1.

Alors que la saison 2015 de Formule 1 approche à toute vitesse avec un premier Grand Prix dès le 15 mars prochain à Melbourne (Australie), Sebastian Vettel et Ferrari semblent être partis du bon pied pour retrouver les sommets après une année 2014 difficile. Déjà en haut de la feuille des temps hier lors de la première journée d'essais hivernaux, l'Allemand a récidivé sa performance ce lundi 2 février sur le tracé espagnol de Jerez avec un temps de 1'20.984, accumulant ainsi des données cruciales sur sa nouvelle mouture qui semble mieux conçue que sa devancière.

>> Découvrez les F1 de la saison 2015 en photos

Ferrari engrange
Si tirer des conclusions sur deux jours de test hivernaux relève plus de l'aberration que du bon sens, force est de constater que les premiers jours de Vettel en rouge se déroulent pour le mieux. Une nouvelle fois très actif, le quadruple champion du monde (de 2010 à 2013) a avalé les tours les uns après les autres, compensant ainsi ses 59 petites boucles de la veille. Pour cette deuxième journée, l'Allemand a été épargné par les problèmes techniques et a pu parcourir à 88 reprises les 4,428 km du circuit andalou malgré la légère averse survenue en fin d'après-midi.

Derrière, Sauber a confirmé ses bonnes dispositions avec à nouveau le deuxième chrono de la journée, réalisée cette fois-ci par le Brésilien Felipe Nasr. L'ex-pilote d'essais Williams a devancé son ancienne équipe qui s'est classée troisième grâce aux 61 tours réalisés par le Finlandais Valtteri Bottas. Quatrième avec 91 boucles au compteur, le Britannique et champion du monde en titre Lewis Hamilton a malheureusement connu une fin de journée précoce, la faute à une fuite d'eau sur sa W06 Hybrid. Preuve que la fiabilité de ces nouvelles monoplaces est encore à travailler.

McLaren-Honda et Red Bull en difficulté
Justement, en parlant de fiabilité, McLaren-Honda ne semble toujours pas en mesure de développer correctement son programme pour ces premiers tests hivernaux. Après les 6 tours parcourus par Fernando Alonso la veille, le team de Woking espérait rattraper ce retard à l'allumage. Mais à l'instar de son coéquipier espagnol, le Britannique Jenson Button n'a pas enregistré un seul chrono potable en six malheureuses boucles.

Absente lors de la première journée, Lotus a enfin pu prendre la piste ce lundi mais a vu sa séance contrariée par un problème technique survenue sur la E23 Hybrid du Vénézuélien Pastor Maldonado, causant le seul drapeau rouge de la session. A noter également la situation cocasse vécue par Red Bull à cause de son jeune pilote de 20 ans, le Russe Daniil Kvyat. Parti à la faute dans la matinée, le nouveau pensionnaire de l'écurie autrichienne est revenu au bercail sans son aileron avant... obligeant ainsi son équipe à boucler quelques tours d'installation en l'état puisqu'aucune pièce de rechange n'était prévue !

Essais à Jerez: Red Bull contrainte à rouler sans aileron avant http://t.co/aQVYgOCjaw pic.twitter.com/K96Z7o0Vwu

— 98,5 Sports (@985Sports) 2 Février 2015

La troisième journée des premiers tests hivernaux se poursuivra ce mardi 3 février avec notamment l'entrée en piste du Finlandais Kimi Räikkönen pour Ferrari et - sans doute - celle du Français Romain Grosjean pour Lotus.