F1 2015 - Essais de Jerez J4 : Räikkönen et Ferrari terminent en tête

Voir le site Automoto

Kimi Räikkönen réalise le 1er temps (1’20.984) avec la nouvelle Ferrari SF15-T lors des essais F1 de Jerez (Espagne) le 4 février 2015.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-02-04T17:03:00.000Z, mis à jour 2015-02-04T17:11:11.000Z

Alors que la saison 2015 de Formule 1 va bientôt pointer le bout de son museau, Kimi Räikkönen et Ferrari ont terminé en haut de la feuille des temps lors de la dernière journée des premiers essais hivernaux se déroulant à Jerez (Espagne).

Après avoir laissé la première place à Sauber et son pilote brésilien Felipe Nasr, Ferrari a repris les devants lors de l'ultime journée des premiers essais hivernaux se déroulant sur le tracé de Jerez (Espagne). Grâce à son pilote finlandais Kimi Räikkönen, les Rouges de Maranello ont à nouveau accumulé des données cruciales sur leur SF15-T et peuvent envisager un peu plus sereinement la saison 2015 de Formule 1 qui débutera officiellement à Melbourne (Australie) le 13 mars prochain.

>> Découvrez les F1 de la saison 2015 en photos

Ferrari et Sauber confirment
Malgré des conditions climatiques délicates en début de journée, Kimi Räikkönen a été l'un des plus assidus sur le tracé andalou, parcourant la bagatelle de 106 tours pour un meilleur temps de 1'20.841, ce qui constitue le chrono de référence de ces quatre premières sessions de tests hivernaux. A l'image de son coéquipier allemand Sebastian Vettel, le champion du monde 2007 s'est montré plutôt à l'aise au volant de sa nouvelle Ferrari, ce qui est de bon augure pour la suite après une F14 T ratée à tous les niveaux.

Derrière, Sauber a confirmé sa bonne forme du début d'année avec le deuxième temps réalisé par le Suédois Marcus Ericsson. L'ancien pilote Caterham devance le Britannique Lewis Hamilton, une nouvelle fois le plus assidu en piste avec 117 boucles au compteur et ce malgré un tête-à-queue au cœur de la matinée. Le top 5 est complété par le Néerlandais Max Verstappen (Toro Rosso) et le Brésilien Felipe Massa (Williams)

McLaren-Honda et Red Bull broient du noir
En grande difficulté depuis le début des essais, McLaren-Honda et Red Bull ont à nouveau connu une session contrastée. La MP4-30 de la firme de Woking a parcouru 35 tours avec le Britannique Jenson Button à son bord mais a dû écourter ses tests à cause d'un problème lié à la pompe à essence. Quant à la RB11 du team autrichien, c'est un problème d'ERS (système de récupération d'énergie synétique) qui a causé du tracas à son pilote russe Daniil Kvyat.

Quant à Romain Grosjean, cette première journée d'essais a été extrêmement bénéfique au volant de sa nouvelle E23 Hybrid, même si le Français a dû stopper sa session plus tôt que prévu, la faute à un problème moteur sur sa Lotus.

Les prochains tests hivernaux auront lieu à partir du 19 février sur le tracé de Barcelone (Espagne).