F1 2015 – Honda regrette d'avoir terni l'image de McLaren

Voir le site Automoto

Yasuhisa Arai  Responsable projet Honda F1
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2015-08-08T12:00:47.090Z, mis à jour 2015-08-08T13:04:58.286Z

Yasuhisa Arai, responsable du projet Honda F1, a reconnu que le motoriste nippon n'était pas à la hauteur des attentes de McLaren...

L'écurie McLaren Honda occupe l'avant-dernière place du classement des constructeurs 2015 en Formule1. Et pour Yasuhisa Arai, responsable du projet Honda F1, la faute revient au motoriste nippon.

L'image de McLaren ternie

C'est dans un entretien accordé au journal L'Equipe que Yasuhisa Arai a reconnu les torts de Honda en cette saison 2015 : "Nous sommes les premiers à ne pas être contents. L'image de McLaren est ternie par l'absence de résultats, j'en conviens, mais l'image de Honda en souffre autant. Nous sommes unis dans cette situation, et nous le sommes aussi dans notre volonté de réussir".

McLaren Honda MP4-30 2015 F1

Honda pas assez mondialisé ?

L'un des reproches récurrent fait à Honda est que le motoriste refuserait d'engager des ingénieurs non-japonais alors que la F1 est à l'heure de la mondialisation depuis de nombreuses années. Mais Yasuhisa Arai réfute fermement cette hypothèse : "C'est faux. Nous ne demandons pas mieux que d'avoir auprès de nous les meilleurs, venus du monde entier. Mais connaissez-vous beaucoup d'ingénieurs, en Formule 1, qui aient envie de venir vivre et travailler au Japon ? Si vous en avez parmi vos relations, je vous en prie, envoyez-les-nous !"

Yasuhisa Arai évoque d'ailleurs le cas du Français Gilles Simon, qui travaille pour Honda : "Gilles Simon vient régulièrement à Sakura mais il ne vit pas au Japon. Il a un rôle de consultant technique. Par sa compréhension de la F1, des règlements techniques et son aptitude à en discuter avec la FIA, il nous est très précieux. Gilles a plus de facilités linguistiques qu'un Japonais lorsqu'il s'agit de participer à des réunions techniques".

Un partenariat technologique

Dans l'interview, Yasuhisa Arai revient sur le partenariat technique entre McLaren et Honda : "McLaren veut bien sûr nous aider. Nos deux cultures sont différentes, et nos deux domaines d'activité aussi. Nous avons des discussions très ouvertes avec McLaren. Leur soutien, leur aide, leurs idées, les directions qu'ils peuvent nous suggérer sont toujours les bienvenus. McLaren nous apporte par exemple son savoir-faire en électronique : notre boîtier, conçu par Honda, est réalisé par McLaren Applied Technologies".

D'ailleurs, le duo McLaren-Honda commence à obtenir des résultats : lors du Grand Prix de Hongrie, le 26 juillet dernier, McLaren a réussi à placer les deux voitures dans les points pour la première fois de la saison. Avant cette course, l'écurie anglaise n'avait inscrit que 5 petits points.

Fernando Alonso sur la McLaren MP4/4 d'Ayrton Senna

F1 : Premières images de la McLaren-Honda sur le circuit de Silverstone

F1 2015 - McLaren-Honda : présentation officielle de la MP4-30