Dans l'actualité récente

F1 2015 : Manor (ex-Marussia) inscrite sur la liste officielle des écuries engagées

Voir le site Automoto

Le pilote britannique Will Stevens, pilote réserviste chez Marussia en 2014 et officialisé comme titulaire chez Manor F1 Team pour l'année 2015.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-02-27T18:26:00.000Z, mis à jour 2015-02-27T18:27:45.000Z

Récemment sorti de son processus d'administration judiciaire, le team Manor F1 (ex-Marussia) figure sur la liste officielle des équipes engagées pour la saison 2015 de Formule 1 malgré certaines conditions imposées par la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA).

27 février 2015 : La Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) a dévoilé la liste officielle des écuries engagées pour la saison 2015 de Formule 1. Parmi elles figurent le team Manor, ex-Marussia, qui se bat depuis plusieurs semaines pour être sur la grille de départ à Melbourne après être sorti de sa procédure de liquidation judiciaire.

Cependant, tout n'est pas encore gagné pour la structure britannico-russe. Son seul pilote engagé, Will Stevens, doit encore obtenir sa Super Licence et la monoplace sur laquelle travaille l'équipe doit être jugée conforme à la réglementation technique de 2015 par la FIA.

26 février 2015 : Et si Manor F1 Team (ex-Marussia) réussissait le pari fou de participer au premier Grand Prix de la saison 2015 de Formule 1 ? Sortie de son processus d'administration judiciaire le 19 février dernier après avoir touché le fond au niveau financier, l'écurie a officialisé ce mercredi 25 février la signature pour un an du pilote britannique Will Stevens, qui a couru chez Caterham l'année dernière à Abu Dhabi, tout en rappelant que les préparatifs sur sa monoplace avançaient dans le bon sens.

"Le personnel travaille 7 jours sur 7"
"Tout le monde chez Manor travaille d'arrache-pied sur les composants clés de son défi 2015", a indiqué l'équipe dans un communiqué publié sur sa page Facebook. Avant de poursuivre : "La voiture avec laquelle Manor débutera la saison est désormais à un stade avancé de conception sur le site de préparation actuel de l'équipe, à Dinnington (GB), où le personnel travaille sept jours sur sept, 24h sur 24 pour respecter la date de fret du 6 mars".

De son côté, Will Stevens, qui a également été pilote de réserve chez Marussia en 2014, s'est réjoui de l'opportunité qui s'offrait à lui si Manor parvenait à réussir son défi. "C'est très excitant de voir tout se mettre en place après les efforts gigantesques qui ont été nécessités pour sauver l'équipe. Cela n'aurait pas été possible sans tout le soutien incroyable reçu de la part des fournisseurs au sein du sport, et plus que tout, de l'équipe de gens fantastiques chez Manor, qui travaillent jour et nuit pour préparer Melbourne. (...) Je suis impatient de voir tout ce dur labeur récompensé par notre présence sur la grille, dans deux semaines".

Ferrari et McLaren, premiers soutiens de Manor
Motivé comme jamais pour figurer dans l'élite du sport automobile, le team Manor dispose de soutiens de poids, à commencer par Ferrari. Le 19 février dernier, lors des tests hivernaux de Barcelone, Maurizio Arrivabene, directeur de la Gestion Sportive au sein de Ferrari, s'est dit prêt à fournir les moteurs 2014 si l'équipe parvenait à s'aligner sur la grille.

Ce jeudi 26 février, c'est McLaren, autre écurie à laquelle Manor doit de l'argent, qui a affirmé que le partenariat technologique reliant les deux entités sera maintenu en cas de participation du team britannico-russe à la saison 2015 de Formule 1, tout en affirmant qu'il n'y avait aucune intention d'en faire une équipe B.

Pour rappel, la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) a accepté de retarder la publication de la liste officielle des engagés afin de permettre à Manor de terminer l'assemblage de sa voiture dans le respect du règlement 2015 pour ensuite passer les crashs-tests nécessaires à l'homologation de la monoplace.

Cependant, le temps ne joue pas en la faveur de l'équipe dirigée par John Booth et Graeme Lowdon puisque toutes les écuries devront embarquer pour l'Australie le 6 mars prochain.