F1 2015 - Règlement : les points doublés lors de la dernière course, c'est terminé

Voir le site Automoto

Lewis Hamilton (Mercedes) passe la ligne d'arrivée du GP Abu Dhabi en vainqueur et s'offre un deuxième titre de champion de F1, le 23 novembre 2014
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2014-11-27T17:34:00.000Z, mis à jour 2014-11-28T07:17:49.000Z

Réunis ce 26 novembre à Londres, les 26 membres de la Commission F1, composée de tous les représentants des acteurs de la discipline, ont notamment décidé d'annuler la règle tant controversée des points doublés lors de la dernière course de la saison.

Dans le "petit monde" agité de la Formule 1, le règlement sportif est en constante évolution, proposant souvent des aberrations dont on se passerait bien. Mais que les plus sceptiques d'entre vous se rassurent : les stratèges de l'élite du sport automobile savent parfois faire preuve de bon sens. La preuve : la Commission F1, composée de tous les représentants des acteurs de la discipline et réunie ce mercredi 26 novembre à Londres, a décidé d'annuler la règle tant controversée des points doublés lors de la dernière course de la saison.

Marche arrière
Originale sur le papier et lancée fin 2013 par Bernie Ecclestone, le promoteur de la F1, l'idée de voir passer la victoire de 25 à 50 points lors de l'ultime manche de la saison n'a jamais convaincu. Il faut dire qu'à l'origine, elle devait s'étendre sur les trois derniers Grand-Prix de la saison, histoire de ménager le suspense après les quatre titres décrochés consécutivement par Sebastian Vettel, avant que la FIA ne décide de la faire basculer sur une seule course.

Testée pour la première fois à Abu Dhabi, finale de l'année 2014, la règle des points doublés n'a rien changé, que ce soit aux classements pilotes et constructeurs. Alors qu'elle pouvait tourner à son avantage en cas d'un problème rencontré par son équipier et rival Lewis Hamilton (Mercedes), Nico Rosberg a publiquement qualifié cette idée trop "artificielle".

Autre décision phare de ce conseil : la fin du départ à l'arrêt après l'intervention de la voiture de sécurité. Ce projet devait être effectif dans la réglementation 2015 et a été voté plus tôt dans l'année lors d'un conseil mondial organisé par la FIA. Mais face aux protestations légitimes des pilotes, qui jugeaient à raison cette règle trop dangereuse, la Commission F1 a décidé de faire l'impasse sur cette nouveauté et les monoplaces repartiront lancées, comme d'habitude, dès que la voiture de sécurité s'effacera et rentrera dans les stands.

Deux marches arrières majeures nécessaires au bon fonctionnement de l'élite du sport automobile qui a d'autres soucis plus importants à régler, comme la sécurité liée à l'intervention des véhicules extérieurs sur la piste.