F1 2015 : Susie Wolff promue officiellement pilote d'essais chez Williams

Voir le site Automoto

Susie Wolff (née Stoddart) sur Williams aux essais du GP F1 Allemagne en juillet 2014
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2014-11-28T13:13:00.000Z, mis à jour 2014-11-28T14:32:20.000Z

Après deux ans passés en tant que pilote de développement chez Williams, la Britannique Susie Wolff a été officialisée en tant que pilote d'essais pour les saisons 2015 et 2016 de Formule 1 par la formation de Grove ce vendredi 28 novembre.

Avoir une jolie femme dans son équipe de Formule 1 attire forcement l'attention médiatique. Cette touche de glamour, Williams a décidemment bien l'intention de l'exploiter le plus longtemps possible. Après avoir engagé Susie Wolff, épouse de Toto Wolff, le patron de Mercedes, comme pilote de développement en 2012 et l'avoir fait rouler à deux reprises en 2014, la formation de Grove a officiellement annoncé ce vendredi 28 novembre que la Britannique, âgée de 31, occuperait désormais un poste de pilote d'essais à part entière.

>> La pilote Susie Wolff (Stoddart), l'espoir féminin de la F1 en photos

"Fière de faire partie de cette équipe"
"C'est un nouveau pas dans la bonne direction pour moi", a commenté Wolff sur le site officiel de l'écurie basée à Grove. Avant d'ajouter : "Je suis ravie que Williams reconnaisse ma progression, mon travail et que c'est la performance qui compte. Williams est à un stade très excitant de son histoire et nous sommes sur une fantastique dynamique pour aborder 2015. Je suis fière de faire partie de cette équipe".

"Nous sommes enchantés d'avoir Susie avec le team pour la prochaine saison dans ce nouveau rôle", poursuit Claire Williams, fils du Sir Frank et directrice du team britannique. "Elle continue à nous impressionner avec sa grande connaissance technique, le retour qu'elle fournit et ses performances lorsqu'elle pilote l'auto aussi bien en piste que sur le simulateur. Elle a grandement augmenté son temps passé derrière le volant depuis qu'elle nous a rejoints en avril 2012 et son placement en tant que pilote de tests officielle est une progression naturelle".

Première femme officiellement en F1 depuis 1992
Pilote de développement pour Williams depuis avril 2012, Wolff passera un temps accru dans le simulateur de l'écurie anglaise l'année prochaine afin "d'aider le team britannique à développer sa monoplace pour 2015 mais également la FW38 de 2016". Elle participera aussi à deux séances d'essais le vendredi matin, comme elle a pu en avoir l'occasion cette année.

Première femme à rouler officiellement lors d'un week-end de Grand Prix depuis Giovanna Amati en 1992, (l'Italienne avait été engagée par l'écurie Brabham à l'époque), l'épouse de Toto Wolff n'avait pu boucler que quatre tours au volant de la FW36 le 4 juillet dernier à Silverstone. Victime d'un problème technique, l'Ecossaise a néanmoins retrouvé du temps de piste deux semaines plus tard sur le circuit d'Hockenheim, réalisant le 15e chrono, à seulement deux petits dixièmes de son expérimenté coéquipier du jour, le Brésilien Felipe Massa.

Un nouveau coup médiatique rondement menée et qui n'est probablement pas le dernier dans la catégorie reine du sport automobile où le glamour est le complément parfait aux performances sportives et technologiques.