F1 2016 : Grosjean confirmé chez Haas ce mardi ?

Voir le site Automoto

Romain Grosjean (Lotus-Renault) lors du GP F1 d'Espagne le 10 mai 2014
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-09-26T15:21:20.147Z, mis à jour 2015-09-26T17:31:44.054Z

Alors qu'il rejoindra la Formule 1 en 2016, le nouveau team Haas fera une annonce relative à son duo de pilotes pour la saison prochaine ce mardi 29 septembre et devrait confirmer Romain Grosjean comme titulaire.

« Plus j’y pense et plus je suis heureux à ce sujet (…) Il n’y a pas de date butoir mais cela devrait arriver plus tôt que tard ». Voilà ce que déclarait Romain Grosjean en arrivant dans les paddocks du Grand Prix du Japon, 14e manche du championnat du monde 2015 de Formule 1. Au centre des rumeurs depuis de nombreuses semaines, le Franco-Suisse devrait – sauf un improbable retournement de situation à la dernière minute – rejoindre le nouveau team américain Haas en 2016. Et selon un communiqué publié sur le site internet de l'écurie, une annonce concernant son duo de pilotes pour la saison prochaine aura lieu ce mardi 29 septembre. 

Formule 1 : Romain Grosjean à coeur ouvert (2012)


Grosjean, ce « pilote d'expérience » recherché par Haas

« Nous sommes une nouvelle équipe, nous devons apporter quelques éléments connus », a déclaré le team principal Gunther Steiner sur le fait de recruter un pilote expérimenté. Avant de poursuivre : « Toute l'écurie est nouvelle, ce sera la première voiture que nous construirons, cela fait beaucoup d'inconnues. Nous avons donc besoin de quelqu'un qui soit capable de nous dire ce qui marche ou pas ». Et si Esteban Gutiérrez, auteur de deux saisons moyennes en Formule 1, est bien parti pour occuper une place de titulaire (merci la place de troisième pilote chez Ferrari et le soutien financier du Mexique), Romain Grosjean pourrait être ce leader tant rechercher par l'écurie américain. D'autant que Lotus-Mercedes ne se fait aucune illusion quant au futur du Franco-Suisse à son bord. 


Gastaldi : « Romain est un type intelligent »

« Nous devons commencer à nous trouver un autre pilote », a déclaré Federico Gastaldi, directeur adjoint du team d'Enston, à nos confrères de F1i en marge dans les paddocks du Grand Prix du Japon. « Romain fait partie du programme Gravity depuis sept ans. Nous avions lui et Pastor (Maldonado) ces deux dernières saisons. En ce qui me concerne, et je suis sûr que ce sera la même chose pour les membres de l'équipe, je serai triste de le voir partir car il fait partie de notre famille (…) C'est un type intelligent, qui possède une bonne pointe de vitesse et qui sait s'impliquer. Mais nous devons maintenant commencer à lui chercher un remplaçant (…) Nous ne nous attendions pas à ce que Romain nous quitte, mais c'est la vie. C'est sa décision, c'est un homme libre »


Une association risquée mais prometteuse

Quoi qu'il en soit, s'il est d'ores et déjà acquis que Lotus va perdre gros en laissant partir son assurance-vie (cette saison, 38 points et un podium pour Grosjean, 12 pour Maldonado qui a été prolongé par le team d'Enstone), il n'est pas sûr que le choix du Franco-Suisse soit le bon... a priori. Nouvel arrivant dans une Formule 1 devenue une discipline d'ingénieurs, Haas n'offre aucune garantie de résultats à court terme. Mais si l'on voit plus loin, ce challenge a tout d'une bonne idée pour le pensionnaire de la monoplace numéro 8 qui verra sa future équipe bénéficier d'un partenariat moteur avec Ferrari, en plus d'avoir l'aide de Dallara (notamment pour les châssis) et l'apport de Steiner, ancien directeur technique de Jaguar Racing et de Red Bull Racing. 


De quoi promettre une association intéressante entre un très bon pilote et une écurie qui se donne les moyens d'exister mais aussi un nouveau souffle pour la carrière de Romain Grosjean qui se rapproche mine de rien de Ferrari, à l'image de Jean-Eric Vergne, actuellement pilote de réserve chez les Rouges de Maranello.