Dans l'actualité récente

F1 2016 : Haas dévoilera sa monoplace en février

Voir le site Automoto

Romain Grosjean - Lotus - GP Hongrie 2014
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2015-12-21T12:10:30.752Z, mis à jour 2015-12-21T12:10:30.752Z

La nouvelle écurie affilié à Ferrari présentera son monoplace lors de la première session d'essais hivernaux, du 22 au 25 février à Barcelone. L'écurie Haas, se lance dans la Formule 1 avec Romain Grosjean comme pilote.

Romain Grosjean a quitté Lotus pour Haas avec comme motivation de bifurquer chez Ferrari dans quelques années.

Insolite F1 : Le "drive" façon Sauber

10 semaines avant les premiers essais

L’écurie américaine va dévoiler son monoplace piloté par le français Romain Grosjean lors des essais hivernaux à Barcelone.  «C'est dans dix semaines, ce qui n'est pas beaucoup, mais ça se passe comme on l'espérait», a lancé le directeur de Haas, Günther Steiner, au micro de Sky Sports. La conception du châssis, confiée aux Italiens de Dallara, qui ont notamment travaillé avec Hispania Racing F1 Team en 2009. 

Le constructeur a annoncé la finalisation du châssis  mi-janvier, par contre le moteur conçu par la Scuderia ne devrait pas être remis à Haas avant fevrier. Malgré ce timing serré le directeur de Haas pense avoir «une chance de marquer des points» dès la première course de la saison, le 20 mars à Melbourne.


Haas en quête de crédibilité

Haas le petit nouveau du championnat de F1 a peur du manque de crédibilité.  Pour Günther Steiner, le plus dure n’est pas de récolter des points, « le plus grand défi : convaincre les gens ». « Être crédible, c'est ça le plus dur. Quelques équipes ont mis la clé sous la porte ces dernières années. C'est difficile de faire croire aux gens que nous sommes là pour le long terme ». 


Depuis la signature de Romain Grosjean fin septembre, l’écurie américaine commence à prendre de l’aplomb.  « Avec la signature de Romain, nous étions beaucoup plus crédibles, parce que les gens se disent que si Romain Grosjean, l'un des meilleurs pilotes de Formule 1, rejoint l'équipe, il doit savoir ce qu'il fait, parce qu'il n'est pas nouveau en F1, il est là depuis longtemps, il doit avoir étudié la situation, » commente Steiner.

 Cette marque de confiance de la part de Romain Grosjean a permis à Haas de recruter des « des personnes compétentes. Après ça, beaucoup de gens ont posé leur candidature pour nous rejoindre », confie  Günther Steiner.