F1 2016 : nouveau champion du monde, Rosberg est enfin récompensé

Voir le site Automoto

Nico Rosberg (Mercedes F1) - Abu Dhabi 2016
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2016-11-27T16:37:01.750Z, mis à jour 2016-11-27T16:37:02.910Z

A Abu Dhabi, Nico Rosberg est devenu le 33e champion du monde de l'histoire de la Formule 1 en terminant second du Grand Prix au volant de sa Mercedes. Retour sur la carrière d'un pilote qui a la course dans le sang.

La Formule 1 tient enfin le 33e champion du monde de son histoire. Et il s'appelle Nico Rosberg. En terminant 2e à Abu Dhabi, dernier Grand Prix de la saison 2016 de Formule 1, l'Allemand s'est emparé du Graal qu'il convoitait tant au détriment de son rival de toujours, Lewis Hamilton. Retour sur le parcours du pilote Mercedes, désormais numéro 1 mondial.


Premier vainqueur du GP2

Nico Rosberg et le sport automobile, c'est d'abord une histoire de famille. Le père, Keke, fait partie de la cour des champions du monde en Formule 1 après son unique titre remporté en 1982. De quoi inspirer le natif de Wiesbaden qui passe sa jeunesse à Monaco et démarre par le karting en 1996, dans la catégorie minimes Ligue Côte d'Azur . La suite ? Un apprentissage régulier marqué par des succès et des difficultés, notamment pour ses premières saisons en monoplace, et ce malgré le titre honorifique de vice-champion d'Europe en Formule A derrière un certain Lewis Hamilton.


Nico Rosberg - Williams F1 - Barcelone 2002


Qu'à cela ne tienne : Nico Rosberg avait du talent et sa patience allait forcément finir par payer un jour ou l'autre. Le premiers succès retentissant est venu en 2002, année pendant laquelle il remporte le titre de champion d'Allemagne en Formule BMW et qu'il devient, à 17 ans, le plus jeune pilote à monter dans une Formule 1 lors de tests réalisés sur le circuit de Barcelone De quoi tracer une voie qu'il finira par emprunter après avoir été le premier vainqueur du championnat GP2, discipline créée en 2005.

Les Français en GP2 : objectif F1 (Automoto - 2006)


Des coups d'éclat... 

Titulaire en 2006 chez Williams, le fils de Keke commence son aventure dans la catégorie reine du sport automobile fait des étincelles d'entrée avec un meilleur tour en course pour son premier Grand Prix à Bahrein (il devient alors le plus pilote à accomplir cette performance avant que Max Verstappen ne vienne battre son record) et une place dans les points. La suite ? Des coups d'éclat, deux podiums en quatre saisons et des performances à la hauteur des attentes malgré un matériel pas toujours fiable.


Nico Rosberg, Lewis Hamilton et Sebastian Vettel - F1 Singapour 2009


Mais c'est réellement en 2010 que sa carrière prend un tournant en rejoignant Mercedes, de retour en Formule 1 après le rachat de Brawn GP, l'écurie championne du monde. A ses côtés, un certain septuple champion du monde en la personne de Michael Schumacher. Pas suffisant pour intimider Nico Rosberg qui n'a pas froid aux yeux prend rapidement le dessus sur son illustre aîné avant de décrocher la première victoire de sa carrière lors du Grand Prix de Chine en 2012. Le début d'un nouveau chapitre pour le natif de Wiesbaden.

Exclusif : rencontre avec Nico Rosberg (Automoto - avril 2012)


Puis la confirmation

Car après une énième année de transition en 2013, saison durant laquelle il gagne à deux reprises (à Monaco et à Silverstone, quand même !) et il fait équipe avec Lewis Hamilton, Mercedes profite du changement radical de la réglementation pour afficher une nette supériorité par rapport à la concurrence. Les V6 hybrides ne conviennent pas à tout le monde et les Flèches d'Argent raflent presque tout, ne laissant que des miettes à Red Bull et Ferrari, seules équipes à avoir décrocher la victoire en dehors du constructeur allemand.


Lewis Hamilton et Nico Rosberg (Mercedes)


La suite de l'histoire, on la connaît. Des victoires en pagaille (20 depuis 2014), des psycho-drames et des accrochages qui font couler beaucoup d'encre avec plusieurs confrontations tendues face à Lewis Hamilton, deux titres de vice-champion du monde très frustrants pour lui et, enfin, le Graal décroché en ce 27 novembre 2016. 34 ans après le titre de Keke. 


Histoire de boucler la boucle pour un pilote, désormais âgé de 31 ans et qui était programmé à aller toucher, un jour, les étoiles.

Insolite : quand Hamilton déconcentre Rosberg au volant...