Dans l'actualité récente

F1 2016 : Red Bull avec Ferrari, Manor avec Mercedes ?

Voir le site Automoto

Ferrari Red Bull Manor GP F1 Italie 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-09-08T14:40:53.368Z, mis à jour 2015-09-08T14:41:37.398Z

Après le refus de Mercedes de fournir ses moteurs à Red Bull, l’équipe autrichienne opterait pour les blocs Ferrari, tandis que Manor récupérerait les V6 hybrides allemands, devenant son équipe junior. Explications

Si les pilotes seront quasiment inchangés l’an prochain (Mercedes, Ferrari et Williams ont prolongé leurs duos), les moteurs bougeront significativement dans les monoplaces 2016.

Red Bull éjecte Renault, qui rachète Lotus ?
Tout est parti par l’affaire Renault, dont le moteur V6 hybride n’a pas satisfait l’écurie en termes de performances et de fiabilité cette saison 2015, ne manquant pas de critiquer l’équipe de Viry-Châtillon à chaque Grand Prix. En parallèle, le constructeur français négocie son retour, très certainement avec Lotus qu’il pourrait racheter. Or, les monoplaces britanniques sont équipées de moteurs Mercedes…

De ce constat, les discussions se sont d’abord portées sur un moteur Mercedes fourni à Red Bull dès l’année prochaine, rompant le contrat le liant à Renault jusqu’à fin 2016, tandis que le bloc Renault animerait en contrepartie les Lotus. Mais revers, Mercedes a mis son véto à la fourniture de ses moteurs à la team Red Bull, qui se retrouve donc théoriquement avec le bloc Renault dont ell ne veut pas. Seule solution : Ferrari.

Ferrari pour Red Bull, Mercedes pour Manor ?
Selon le média Bild, les dirigeants du Taureau Rouge helmut Marko et Christian Horner auraient débuté des négociations à Monza au GP d’Italie avec la Scuderia pour l’an prochain (en présence du PDG de Fiat-Chrysler Sergio Marchionne), Renault ayant donné son aval pour la rupture de contrat, confirmant l’intention de rachat de Lotus. Toro Rosso, l’écurie junior de Red Bull, serait également concernée par la fourniture potentielle de moteurs Ferrari.

De son côté, Mercedes, qui perdrait donc Lotus (enfin Renault), se serait rabattu sur l’équipe de fond de grille Manor, actuellement équipée du groupe motopropulseur italien. L’idée serait d’en faire l’écurie junior de Mercedes – un point probablement négocié pour alléger la facture des moteurs – pour placer ses espoirs, dont Pascal Wehrlein. Le pilote allemand, impossible à placer chez Force India car Nico Hülkenberg a prolongé et Sergio Pérez devrait suivre, a déjà réalisé des essais en F1 et courant aujourd’hui en DTM sur C63 AMG, où il est classé second après 12 manches (sur 18).

Récapitulatif de la possible grille 2016 de F1 :
Mercedes
Ferrari
Williams-Mercedes
Renault (ex-Lotus-Mercedes)
Red Bull-Ferrari (ex-Red Bull-Renault)
Toro Rosso-Ferrari (ex-Toro Rosso-Renault)
Force India-Mercedes
Sauber-Ferrari
McLaren-Honda
Manor-Mercedes (ex Manor-Ferrari)
Hass-Ferrari (nouvelle)