Dans l'actualité récente

F1 2016 : Rosberg et Hamilton auront carte blanche chez Mercedes

Voir le site Automoto

F1 - Abu Dhabi 2014 - Lewis Hamilton - Nico Rosberg
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-03-12T15:26:15.928Z, mis à jour 2016-03-12T15:26:17.887Z

Sûre de sa domination, l'écurie Mercedes va laisser ses pilotes Lewis Hamilton et Nico Rosberg choisir eux-mêmes leur stratégie. Ça promet...

Malgré des Ferrari visiblement plus en forme que la saison dernière, le titre devrait encore échouer dans les mains d’un pilote Mercedes. Comme en 2014 et en 2015. Toujours peu enclin a désigner un pilote numéro 1, Mercedes donnera même carte blanche à Lewis Hamilton et Nico Rosberg en matière de stratégie.

Liberté presque totale

Toto Wolff avait pourtant appelé à l’unité, il y a quelques mois, face aux tensions parfois explicites qui ont émaillé la relation naguère amicale entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg. L’Allemand a échoué deux fois face à son coéquipier anglais, cela commence à peser dans la balance et la rivalité donne parfois naissance à des étincelles. Lors des futures courses, il aura l’occasion de se montrer, s'il le peut, meilleur stratège. Car le team a décidé de laisser ses pilotes libres de choisir leur manière d’appréhender la course. Il y aura forcément des risques, mais la domination est trop grande pour ne pas les tenter.

« Ce duo fonctionne assez bien »

Le duo Rosberg/Hamilton a remporté la plupart des Grands Prix depuis le passage au V6 turbo. Et Toto Wolff estime donc, à juste titre, qu’il « fonctionne assez bien. » Lors d’un point presse, il explique, « Nous avons assoupli nos règles comparé à l'an dernier. Quand nous avons entamé ce projet en 2013, il y avait beaucoup de pression sur l'équipe afin d'obtenir des résultats et de remporter des courses. En 2014, nous avons remporté le championnat. Une performance que nous avons rééditée l'année suivante. Mais afin d'y parvenir, nous avons essayé de mettre en place un code de conduite. Nous avons appris des choses intéressantes l'an passé et nous avons revu notre position. Nico et Lewis font équipe depuis plusieurs années et ce duo fonctionne assez bien. Donc nous leur devons et nous devons à la F1 de les laisser s'affronter librement en piste. Cela sera un peu plus difficile à vivre pour l'équipe par moments, mais c'est absolument nécessaire. »

Du spectacle et des sueurs froides

Nico Rosberg et Lewis Hamilton ont déjà fait attraper quelques cheveux blancs à Toto Wolff par le passé, et ce sera sans doute pire dans les semaines à venir. Pour le spectacle, cela devrait être une décision payante. Mais gare à un retour de Ferrari, qui pourrait profiter de certaines défaillances de l’un ou l’autre des pilotes Mercedes pour le voire les coiffer au poteau. Toutefois, Toto Wolff reste persuadé que ses deux protégés rouleront d’abord dans l’intérêt de l’équipe, « Nous avons assoupli nos règles, notre code de conduite, car nous savons que nos pilotes sont capables de travailler ensemble. Il y a un profond respect mutuel entre eux. » Rendez-vous sur la piste.