F1 2017 : Le bilan des premiers essais hivernaux

Voir le site Automoto

La Mercedes devant la Ferrari !
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2017-03-03T13:54:14.890Z, mis à jour 2017-03-03T15:08:36.488Z

Les premiers essais hivernaux de la saison 2017 de Formule 1 se sont déroulés du 27 février au 2 mars sur le circuit de Barcelone. Automoto en profite pour faire un premier bilan.

La saison 2017 de F1 débutera le 26 mars avec le Grand Prix d'Australie à Melbourne. En attendant le jour J, toutes les écuries étaient présentes à Barcelone pour la première session des essais hivernaux (la deuxième se déroulant du 7 au 10 mars sur le même circuit). Alors que faut-il retenir de ces quatre jours d'essais ?

Mercedes sûre de sa force

Triple championne du monde en titre, l'écurie Mercedes s'est adjugée le meilleur temps absolu des essais grâce à sa nouvelle recrue, Valtteri Bottas, lors du 3e jour. Avec un temps de 1'19''705, il efface le précédent record (Mark Webber en 1'19''995 en 2010), démontrant que les nouvelles F1 sont plus rapides.

Le pilote finlandais, qui remplace Nico Rosberg, est d'ailleurs celui qui a le plus roulé à Barcelone (324 tours) et il en va de même pour son écurie (558 tours contre 468 pour Ferrari). Bottas pense même pouvoir remporter sa première victoire en F1 cette saison : « Je sais que c'est très difficile de remporter une course en F1 et qu'il faut la bonne machine pour cela, avec tout l'équipe derrière soi. Maintenant, il se pourrait que je sois dans cette équipe ».

Hamilton dubitatif

Quant à son coéquipier, Lewis Hamilton, il a connu des essais contrastés. Auteur du meilleur temps lors de la première journée, Hamilton n'a pas pris la piste le matin du dernier jour en raison de problèmes électriques détectés sur la Mercedes W08.

F1 2017 : 1er jour d’essais sous le signe de Mercedes à Barcelone

Mais au-delà de ce souci mécanique, c'est surtout l'impression de Lewis Hamilton qui inquiète. En effet, selon le triple champion du monde, il sera encore plus difficile de dépasser cette saison : « J'ai suivi plusieurs voitures et c'était dur de rester au contact. Pour le moment, les pneus sont tellement durs qu'ils ne se dégradent pas, ils tiennent, ils tiennent. Donc le plus probable est qu'on fera beaucoup plus souvent un seul arrêt, parce qu'il y aura moins de dégradation et qu'il y aura moins de dépassements. C'est mon avis mais je peux me tromper. On verra ».

Ferrari surprend agréablement

Ferrari est la belle surprise de ces essais hivernaux. Räikkönen s'est montré le plus rapide lors des deuxième et quatrième jours.

Son coéquipier Sebastian Vettel a de son côté accumulé les kilomètres (1.242 au total pour 267 tours) mais reste très prudent : « Il y a bien sûr les temps, et le fait que la Ferrari a été fiable à Fiorano le week-end dernier, mais en termes de performances je pense que c'est vraiment trop tôt pour parler. C'est difficile de se faire une idée. »

Les bonnes performances du bloc Ferrari se répercutent chez les écuries clientes, Sauber et Haas. Signalons toute de même une alerte dans le clan suisse, mardi, avec un changement de moteur sur la monoplace d'Antonio Giovinazzi.

Chez les Américains, le Team Manager Günther Steiner est d'ailleurs grandement satisfait du moteur Ferrari : « Ferrari a fait un très bon travail sur le groupe propulseur cette année. Le moteur est très fiable. »

McLaren-Honda à la peine

Si Ferrari va bien, on ne pas en dire autant de McLaren. Si la monoplace est jolie, avec sa livrée orange papaye chère au fondateur de l'écurie, Bruce McLaren, sur la piste, c'est la catastrophe. Un problème de système d'huile le premier jour, un problème mécanique non identifié le deuxième jour. Du coup, Honda a expédié immédiatement son moteur au Japon afin de procéder à une analyse complète et minutieuse.

Le motoriste japonais a d'ailleurs présenté ses excuses aux pilotes de l'écurie, souvent contraints au chômage technique, Fernando Alonso et Stoffel Vandoorne : « Évidemment, nous ne sommes pas heureux d'avoir des problèmes, mais ce sont des essais, et nous sommes désolés pour les deux pilotes. Nous devons trouver ce qui s'est passé sur le moteur du deuxième jour, en particulier. »

Situation compliquée également chez Toro Rosso qui est l'écurie qui aura le moins roulée à Barcelone avec seulement 851 km.

Red Bull et Renault en embuscade

En revanche, chez la grande sœur, Red Bull, on a pu rouler avec 1368 km en 294 tours. Le moteur Renault accuse encore un déficit de puissance mais la fiabilité est au rendez-vous comme l'a souligné le jeune prodige Max Verstappen : « Notre objectif pour cette première semaine d'essais était d'accomplir un maximum de roulage et de nous assurer que tout fonctionne correctement sur la RB13. Notre nouvelle monoplace se comporte heureusement très bien et nous n'avons pas rencontré de gros soucis ».

[Présentation de la Red Bull RB13]

Même son de cloche chez Renault (1.363 km et 293 tours) comme en témoigne son pilote vedette, Nico Hülkenberg : « Jusqu'ici, la R.S.17 semble bonne, mais nous pouvons encore progresser et la semaine prochaine y sera consacré. Nous avons un bon point de départ et une bonne base, il nous faudra juste avancer avec davantage de roulage ».

Seul bémol pour l'écurie tricolore, la "sanction" de la FIA concernant son aileron arrière. Renault va devoir faire des changements sur cet élément,  la FIA ayant indiqué à l’écurie que la configuration de son montant central était une infraction au règlement.

Ocon a peu roulé

Enfin, un petit mot sur Esteban Ocon. Le jeune pilote français a été contrarié par la mécanique de sa Force India et a peu roulé : seulement 400 km et 86 tours. Seuls Carlos Sainz (83 tours) et Alfonso Celis (71 tours) ont été moins sollicités. Mais Ocon peut se vanter d'être déjà plus rapide que son coéquipier, Sergio Pérez. 

Ocon a d'ailleurs reconnu que Mercedes, à qui il appartient et qui motorise son écurie, lui a fixé des objectifs à atteindre cette saison. Mais Esteban Ocon ne veut pas en dire plus : « Ce sont des objectifs que je ne vous donnerai pas, mais ce sont de bons objectifs. »

STATISTIQUES : Les meilleurs temps des premiers essais hivernaux de Barcelone

[Le règlement 2017 de la Formule 1]