F1 2017 : La prochaine Ferrari de la Scuderia en hommage à Jules Bianchi ?

Voir le site Automoto

F1 Ferrari 2017 Jules Bianchi
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2017-01-27T10:24:38.152Z, mis à jour 2017-01-27T10:35:25.934Z

Une erreur de communication de Santander, sponsor de la Scuderia Ferrari, a émis l’idée d’un nom de baptême de la prochaine monoplace pour la saison 2017 de Formule 1, en référence au pilote français Jules Bianchi, mort en 2016.

Les noms et dessins des prochaines Formule 1 ne seront pas tous connus avant un mois, lors des premiers essais de pré-saison à Barcelone en Espagne. Mais le patronyme de la Ferrari aurait bien fuité ces dernières heures…

Présentation de la Ferrari SF16-H de 2016


Un tweet trop précoce

Tout vient d’un simple tweet envoyé par la compagnie Santander, banque espagnole sponsor de la Scuderia Ferrari, annonçant que “la nouvelle monoplace sera nommée SF17-JB”, suivi d’une devinette “Savez-vous en l’honneur de quel pilote la voiture sera-t-elle nommée” ? Evidemment, on comprend que les initiales JB font référence à Jules Bianchi, pilote de la Ferrari Academy, mort en juillet 2016 des suites de son accident du Grand Prix du Japon contre une grue en octobre 2015 au volant de la Marussia.


Mais ce qui aurait pu être un teasing a tourné en une erreur de communication, Santander ayant supprimé son tweet. Trop tard, de nombreux internautes ont immortalisé cette annonce anticipée, car la présentation n’aura lieu que le 24 février 2017, là où aurait peut-être dûe être créée la surprise. Cependant, le sponsor de la Scuderia s’est excusé avec un message : “Nous sommes allés un peu trop vite ! Le nom de la Ferrari de 2017 n’est pas encore officiel. Désolé, mais nous allons tous devoir patienter.”


Rendez-vous donc dans 4 semaines maximum pour la révélation de cette F1 Ferrari, qui ne donnera aucune surprise. Car nous voyons mal la Scuderia abandonner la belle idée du patronyme SF17-JB, qui succédera ainsi à la SF16-H (pour Hybride) de 2016 et la SF-15-T (pour Turbo) de 2015. Et à la seule autre monoplace hommage de Maranello, la F2003-GA, pour Gianni Agnelli, ancien directeur de Fiat.

Reportage sur Jules Bianchi en 2011