F1 2017 : Renault dévoile sa monoplace RS17

Voir le site Automoto

F1 2017   Rneault RS17
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2017-02-21T15:14:24.575Z, mis à jour 2017-03-23T10:44:44.701Z

L'écurie Renault Sport Formula One a dévoilé aujourd'hui sa monoplace pour la saison 2017 de Formule 1. Baptisée RS17, elle sera pilotée par Nico Hülkenberg et Jolyon Palmer.

La voilà ! L'écurie Renault a présenté aujourd'hui sa monoplace pour la saison 2017 de Formule 1. La cérémonie s'est déroulée à Londres alors que l'année dernière, pour le retour de Renault en Formule 1, le rendez-vous avait été donné au Technocentre de Guyancourt.

C'est Louise Ekland qui était la maîtresse de cérémonie et l'état-major de Renault était présent avec notamment Jérôme Stoll, Cyril Abiteboul et Thierry Kostas. Parmi les invités suprises, Alain Prost qui va s'impliquer beaucoup plus au sein de l'écurie de F1, lui qui est déjà occupé avec la Formule E. Le quadruple champion du monde de F1 devient "Senior Advisor" (conseiler spécial) mais "pas un rôle au quotidien dans le team" comme il l'a expliqué.

[F1 2017 : Williams dévoile sa nouvelle monoplace, la FW40]

Objectif 5e place

En 2016, pour son retour en F1, Renault a vécu une saison compliquée. La marque au losange s'est classée à la 9e place avec seulement huit points. Il faut dire que la Renault RS16 était en réalité une Lotus. Et comme si cela ne suffisait pas, l'intersaison a été mouvementée avec le départ de Frédéric Vasseur (directeur de la compétition de Renault Sport Racing) et l'arrivée de Nico Hülkenberg à la place de Kevin Magnussen.

La Renault RS17

Alors pour 2017, avec une monoplace 100% Made in Renault, l'objectif de l'écurie française est d'atteindre la cinquième place au classement des constructeurs. Pour cela, Renault s'appuiera sur un duo de pilotes alliant expérience et jeunesse. 

L'expérience avec l'Allemand Nico Hülkenberg, transfuge de chez Force India et fort de 117 Grand Prix (115 départs), une pole position (Brésil 2010) ainsi qu'une victoire aux 24 Heures du Mans en 2015. A ses côtés, Renault a renouvelé sa confiance à Jolyon Palmer. Champion du GP2 en 2014, le Britannique a vécu une première saison délicate, ne marquant qu'un seul point.

Enfin, le troisième pilote sera le Russe Sergey Sirotkin, qui pilotera en parallèle en GP2.

F1 : Williams dévoile la FW40, sa monoplace pour la saison 2017
F1 : Sauber présente la surprenante C36 pour la saison 2017