F1 - Alonso est meilleur que Schumacher pour Montezemolo

Voir le site Automoto

F1 GP Allemagne 2013 - Essais - Fernando Alonso
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-12-28T15:00:00.000Z, mis à jour 2013-12-28T18:22:10.000Z

Luca di Montezemolo a déclaré que Fernando Alonso était le meilleur pilote qu'il n'ait jamais connu chez Ferrari. Pourtant, il a croisé la route d'un certain Michael Schumacher...

Président de Ferrari, Luca di Montezemolo a tout connu, du retour au premier plan de l’écurie aux succès de Schumacher, en passant par les défaites d’Alonso face à la Red Bull de Sebastian Vettel. D’ailleurs, même si l’Espagnol n’a jamais été titré avec la Scuderia, il reste le meilleur pilote à ses yeux.

"Fernando est très fort."
Selon Luca di Montezemolo, Fernando Alonso est donc plus fort que Michael Schumacher, qui a pourtant dominé la discipline pendant de longues années, "Si vous combinez vitesse, intelligence de course, capacité à éviter les erreurs, je dois dire que Fernando est le meilleur pilote que j’ai connu. Avec tout le respect que je dois à Michael, qui a été fantastique mais à une autre époque, Fernando est un meilleur pilote. Quand Michael était en F1, il était plus important d’attaquer et beaucoup moins d’économiser les pneus."

"Il veut toujours gagner"
"Ce que j’aime chez Fernando, c’est qu’il veut toujours gagner. C’est important, je ne suis pas pilote mais je suis pareil que lui. Je suis plus nerveux quand nous gagnons que quand nous perdons, parce que lorsque nous gagnons, il faut pousser encore plus pour continuer à le faire." continue Luca di Montezemolo, qui ne tarit pas d’éloges sur le double Champion du Monde, à quelques mois d’une saison qui rimera avec changements et qui sera marquée par le retour de Kimi Räikkönen chez les Rouges. Le Finlandais est d'ailleurs le dernier à avoir été titré au volant d’une Ferrari et son association avec Alonso promet quelques étincelles.

Une déclaration d’amour pour éviter le départ ?
On le sait, Fernando Alonso est un compétiteur hors pair mais il doit ronger son frein face aux succès écrasants de Red Bull et de Sebastian Vettel. Sous contrat avec Ferrari jusqu’en 2016, un départ de l’Espagnol vers une écurie plus compétitive n’est pas à exclure et c'est sans doute pour cela que Luca di Montezemolo a tenu à déclarer sa flamme à celui qui est parvenu à tenir tête à l’Allemand. "Rester soudé avec l’équipe, c’est l’effort que je lui ai demandé à l’été. Mais sinon, je suis très, très heureux de l’avoir avec nous."
Autant dire qu’il vaut mieux avoir Alonso avec soi que contre soi.