F1 : Alonso s’ennuie et envisage les 24 Heures du Mans ou l’Indy 500

Voir le site Automoto

Fernando Alonso (McLaren) GP F1 Bahreïn 2016
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-07-29T15:16:08.430Z, mis à jour 2016-07-29T15:16:11.925Z

Fernando Alonso, le pilote McLaren-Honda, est toujours nostalgique des années où la Formule 1 offrait plus de spectacle et de plaisir aux pilotes. Dans un avenir proche, le double champion du monde espagnol se verrait bien aux 24 Heures du Mans, ou aux 500 Miles d’Indianapolis.

Fernando Alonso continue de critiquer ouvertement l’évolution de la Formule 1, qui pour lui, n’est plus aussi plaisante. Du coup, le pilote asturien pourrait se tourner vers d’autres disciplines.


La plus prestigieuse des compétitions automobiles n’est plus aussi appréciée qu’auparavant. Ni par le public, ni par les pilotes. Selon Alonso, c’est, avant tout, une question technique. "Nous ne pouvons jamais aller jusqu’à la limite de ces monoplaces, nous ne pouvons jamais attaquer comme nous le voulons, parce que les pneus ne le permettent pas. Si vous attaquez trop, ils surchauffent et perdent de l’adhérence. Si vous le sollicitez trop, le moteur va au-delà des paramètres normaux de consommation d’essence", a-t-il expliqué, dans des propos rapportés par nos confrères de Motorsport.com.

Style correspondant ou changement radical

A tel point que l’Asturien songe de plus en plus à s’orienter vers d’autres disciplines. Notamment l’Endurance et l’Indycar. "Les 24 Heures du Mans sont une course correspondant plus à mon style de pilotage", a-t-il lâché, avant d’ajouter : "l’Indy 500 est un changement radical et fascinant parce que vous devez apprendre un style de pilotage et une façon de penser complètement différents". 


Pour autant, "Nando" ne devrait pas délaisser les baquets de F1 de sitôt. Surtout si la nouvelle réglementation 2017 lui redonne de bonnes sensations.  

Triple couronne ?

Evoquer ces deux disciplines n’est pas anodin. L’Espagnol vise, peut-être, la triple couronne. Autrement dit, gagner aux 500 miles d’Indianapolis, aux 24 Heures du Mans et au Grand Prix de Monaco, les trois épreuves les plus prestigieuses du sport automobile. 

Le pilote McLaren-Honda s’est déjà imposé à deux reprises en Principauté, en 2006 et 2007. Dans l’Histoire, seul Graham Hill a réussi à décrocher les trois succès.