F1 : Aston Martin ne participera pas à la saison 2016

Voir le site Automoto

La voiture de course Aston Martin DBR1 de 1959 prendra part à une épreuve au Goodwood Revival 2014
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2015-12-24T08:45:30.122Z, mis à jour 2015-12-24T08:45:57.265Z

Contrairement aux rumeurs de l’été 2015, Aston Martin ne va pas faire son retour en F1 l’année prochaine. La marque britannique a annoncé qu’elle renonçait à la catégorie reine, faute de moyen.

La dernière fois qu’Aston Martin était dans le paddock, c’est en 1959 avec la DBR4.

Aston Martin Vulcan sur piste

« Nous n’avons pas les moyens »

Andy Palmer, le nouveau directeur général du constructeur de voitures de sport, a mis un terme aux spéculations, le 23 décembre 2015, à propos de l’avenir d’Aston Martin en F1. Pas de moteur pour Red Bull et pas de nouvelle écurie avec Williams ou Force India, pour la marque privilégiée par James Bond . La catégorie reine est  trop chère pour la firme britannique, pour le moment. 

« Nous n’avons pas les moyens d’investir en F1. Le seul intérêt du sport automobile pour une marque comme la nôtre est de démontrer en course la qualité des technologies de nos voitures de route et je ne vois pas en quoi une participation en Grand Prix pourrait mettre ce transfert en valeur, » a déclaré le directeur général du constructeur de Gaydon.

L'Aston Martin Rapide S Dom Pérignon en photos


Aston Martin Milano Rapide S Dom Pérignon 2015

Le feuilleton Aston Martin

Plusieurs indices ont laissé penser qu'Aston Martin désirait revenir en F1. Le président Andy Palmer, arrivé aux commandes en octobre 2014, était à la recherche du « meilleur moyen de faire circuler le nom d’Aston Martin autour du monde. Pour l’instant, notre vecteur est le WEC. Mais on ne doit rien négliger.» Après des contacts établis pour « badger » des moteurs Mercedes chez Red Bull, il avait été question de renommer l'écurie Force India en Aston Martin Racing pour 2016, pour un coût de 30 millions d’euros par an. Ensuite la marque Anglaise a tenté un rapprochement avec Williams. Mais l’équipe de Grove demandait 50 millions d’euros chaque année.

Depuis 56 ans Aston Martin n’a pas remis une roue dans le paddock. La première et dernière expérience de la firme de Gaydon fut en 1959 avec l'Aston Martin DBR4 et les pilotes Roy Salvadori et Carroll Shelby. A l’époque les pilotes n’ont pas remporté de course en raison de problèmes technique et plus particulièrement de de moteur. 

No Limit : Essai des Aston Martin Vantage GT12 et N430