F1 – Belgique 2015 : Grosjean de retour sur le podium

Voir le site Automoto

F1   Belgique 2015   Romain Grosjean
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-08-23T15:45:14.129Z, mis à jour 2015-08-23T15:56:11.062Z

Romain Grosjean, qui n’avait plus goûté aux joies d’un podium depuis le Grand-Prix des Etats-Unis en novembre 2013, a terminé à la 3e place ce dimanche sur le tracé de Spa-Francorchamps. Le Français a bénéficié des ennuis rencontrés par Sebastian Vettel, sur qui il revenait à toute allure.

Un joli duel se profilait dans les derniers tours entre Sebastian Vettel et Romain Grosjean… Mais le coup du sort va s’abattre sur le quadruple champion du monde : le pneu arrière droit de sa Ferrari éclate en pleine ligne droite et le podium s’envole au profit du Français.

Le suspense a tourné court

Le week-end avait déjà plutôt bien débuté pour Romain Grosjean puisque ce dernier avait signé le 4e temps des qualifications. Le pilote Lotus avait néanmoins été reculé de cinq places sur la grille à cause d’un changement de boite à vitesse. Pas de quoi de le décourager… Daniel Ricciardo puis Sergio Perez : le tricolore va doubler ses adversaires un à un jusqu’à pointer en 4e position -dans les échappements de la Ferrari de Sebastian Vettel, visiblement en difficulté en cette fin de course, preuve en est ces écarts de chronos.

Deux tours restaient à couvrir quand soudain, l’Allemand est victime d’une crevaison à l’arrière droit. Nul besoin de porter une attaque, voici Romain Grosjean propulsé sur la 3e marche du podium… un dénouement inattendu à en croire ses propos : « Ce week-end a juste été extraordinaire, a-t-il déclaré au micro de nos confrères de Canal+. Les qualifications d’hier s’étaient très bien passées mais j’ai écopé d’une pénalité sur la grille ; ce qui a rendu ma course un peu plus difficile. Mais la remontée a été excitante et je dois reconnaitre que j’ai fait quelques beaux dépassements. A la fin, j’étais à la lutte avec Vettel. On était partis sur une stratégie ultra agressive. Pas de chance pour lui malheureusement, un des pneus de sa voiture a éclaté. J’ai pu éviter les débris et je me suis retrouvé 3e. J’ai souffert dans le dernier tour, je pleurais. Je n’avais qu’une hâte : en terminer. »

Romain Grosjean pointe actuellement à la 9e place au championnat avec 38 points.