Dans l'actualité récente

F1 : Bernie Ecclestone veut raviver un sport devenu "ennuyeux"

Voir le site Automoto

Bernie Ecclestone, au GP F1 d'Europe le 24 août 2008
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2015-12-07T11:00:14.955Z, mis à jour 2015-12-07T11:00:14.955Z

Le patron de la Formule 1 s’est confié au quotidien allemand Die Welt, dresse un triste constat du sport automobile et dessine quelques solutions pour raviver l’envie des fans.

Et à la fin, c’est toujours Mercedes qui gagne.

AutoMoto - Lewis Hamilton, nouvelle star de la Formule 1

La F1 est «ennuyeuse» à cause de la domination de Mercedes

Comme l'an dernier, Lewis Hamilton et Niko Rosberg ont régné sans partage sur le Championnat du monde 2015. Bernie Ecclestone, le grand argentier de la F1, a commenté ce dimanche dans le quotidien allemand Die Welt la suprématie du constructeur : « la domination de Mercedes est si forte, que bon nombre de gens regardent le départ d'un Grand Prix puis éteignent la télévision, parce que Mercedes va gagner la course. Ce n’est pas bon pour le sport. Cela le rend ennuyeux ».


« C'est notre problème du moment et nous devons le résoudre.» 

Toujours dans l’interview accordée au quotidien d’outre-Rhin, Bernie Ecclestone explique que la situation de Mercedes « est notre problème du moment et nous devons le résoudre », affirmant que des réformes sont  nécessaires et que cela ne peut se faire qu’avec la coopération des écuries, des fabricants et de la FIA. « Depuis des décennies, on essaye de limiter les opérations financières pour garantir à presque tous d'être compétitif », souligne Ecclestone, qui ne veut pas une nouvelle réglementation des moteurs. 

Le patron de la F1 prône tout de même pour un passage à un moteur « plus puissant et beaucoup moins cher » qui permettrait à de nouveau « fabricant indépendant » de rentrer dans la compétition.


F1 - Autriche 2015 - Nico Rosberg - Lewis Hamilton - Sebastian Vettel


L’ancien pilote britannique touche un problème majeur : la suprématie d’une écurie, en continue sur toute la saison, et les chiffres vont dans ce sens. Lorsque Redbull et Sébastien Vettel ont remporté quatre titres d'affilée, Ecclestone avait fait le même genre de sortie médiatique. Cette saison, Lewis Hamilton, double champion du monde en titre, et Nico Rosberg, ont remporté à eux deux seize victoires en dix-neuf courses. Et l'écurie allemande a glané les deux derniers titres de champion du monde des constructeurs.

Lewis Hamilton et Nico Rosberg en Mercedes A45 AMG