F1 : Bientôt des Formule 1 à 1000 chevaux ?

Voir le site Automoto

F1 Moteur Mercedes-Benz V6
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2015-01-11T11:44:00.000Z, mis à jour 2015-01-11T21:09:44.000Z

Pour redonner un peu plus de spectacle aux courses de Formule 1, le Groupe stratégique de la F1 a évoqué la possibilité d'augmenter la puissance des moteurs au delà de la barre symbolique des 1000 chevaux. Un objectif qui ne serait pas en contradiction avec les impératifs économiques et techniques des écuries.

La nostalgie a-t-elle gagné les rangs des fans de Formule 1 ? Les avancées technologiques des dernières années ont produits des monoplaces plus sûres mais aussi moins bruyantes et de courses pas assez spectaculaires aux goûts de certains. Des réclamations qui semblent être entendues.

Dépasser la barre des 1000
Le Groupe stratégique de la F1 a pour objectif de faciliter les échanges entre les écuries et les institutionnels (FOM, FIA). Lors de sa dernière réunion, cette semaine à Genève, ses membres ont évoqué l'idée d'augmenter la puissance de moteurs des monoplaces. Avec l'ambition de dépasser la barre des 1000 chevaux, un niveau déjà atteint en Formule 1 dans les années 1980 avec les moteurs turbo.

Pas besoin de révolution
Cet axe de travail pourrait surprendre à l'aune des nouvelles réglementations autour des moteurs de Formule 1 qui ont entraîné des efforts importants mais ces 1000 chevaux pourraient être atteints sans révolutionner l'actuelle motorisation V6 turbo qui équipe chaque monoplace. Selon le Groupe stratégique, seules quelques modifications en matière de consommation suffisent pour donner à ces V6 la puissance de leurs glorieux anciens et redonner par la même occasion un peu plus de bruit à des Formule 1 qui en ont manqué lors de la dernière saison.

Les moteurs à 1000 chevaux ne sont encore qu'au stade de projet et doivent continuer à être discutés avec les dirigeants de toutes les écuries. En cas d'accord entre toutes les parties, sa mise en place n'interviendrait, dans le meilleur des cas, qu'à partir de la saison 2017.