F1 - Boullier pense que Räikkönen va rester chez Lotus

Voir le site Automoto

F1 GP Bahrein 2013 Essais - Raikkonen Lotus
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-08-10T08:40:00.000Z, mis à jour 2013-08-10T09:44:49.000Z

Éric Boullier, patron de l'écurie Lotus, est confiant vis-à-vis de Kimi Räikkönen. Selon lui, le pilote finlandais restera dans son team la saison prochaine. Il est également optimiste pour la future monoplace.

Sur la short-list de Red Bull pour la succession de Mark Webber, Kimi Raïkkönen devrait rester chez Lotus à en croire Éric Boullier, patron de l'écurie. C'est en tout cas ce qu'il a confié au journaliste James Allen.


"Je suis heureux de l'avoir."

Depuis son retour en Formule 1 la saison dernière, Kimi Raïkkönen a gagné deux courses et n'a loupé les points qu'à une seule reprise. À l'heure actuelle, cela fait d'ailleurs 27 courses d'affilée qu'il termine dans les dix premiers. En outre, il s'est battu pour la couronne mondiale en 2012 et pointe à la deuxième place du Championnat en 2013, 38 unités derrière Vettel. Autant dire qu'Éric Boullier est ravi, "Il a largement dépassé les attentes. Je suis très heureux de l'avoir dans l'équipe et qu'il s'épanouisse."


Un patron optimiste
"Je suis très optimiste. Il y a beaucoup de discussions dans la presse, beaucoup sont infondées. Il s'agit de faire en sorte qu'il soit à l'aise, qu'il ait envie de rester qu'il soit heureux de rester. Une partie du travail est faite." explique Éric Boullier. Pourquoi est-il confiant ? "Il connaît l'équipe et l'environnement. Maintenant, il faut construire un bon package. Ensuite, il prendra sa décision."


En parlant de package...
Tout Champion 2007 qu'il est, Kimi Raïkkönen va bien réfléchir avant de choisir. Pour sûr, il prendra sans doute la meilleure voiture, celle qui sera capable de le consacrer une deuxième fois. Sur la monoplace de 2014, Éric Boullier est également confiant, "Je suis vraiment très optimiste pour la simple raison que nous avons commencé à travailler très tôt sur le projet de l'année prochaine. Depuis le milieu de l'année dernière, nous avons une équipe dédiée à 2014. Nous avons également une relation solide avec Renault et le fait d'avoir le constructeur moteur avec vous est très important pour simuler ce que nous pouvons avoir."


Où le Finlandais va-t-il aller ?